Récemment !

36% des enfants de Fukushima présentent des grosseurs anormales.

©benjamin.krause/flickr

La nouvelle, choquante, est survenue après les résultats, du 6e rapport sur la santé mené par la préfecture de Fukushima, portant sur l’examen de la thyroide de 38.184 personnes entre 0 et 18 ans (en mars 2011), habitant la préfecture, ou parti après la triple catastrophe, publié par le centre de recherche sur les symptomes radioactifs

Parmi les enfants examinés, 35.8 % présentent des grosseurs anormales – ou des kystes – au niveau de la thyroide. 186 enfants parmi les examinés présentent même des grosseurs importantes. ( kystes supérieurs à 2 cm de diamètre).

Pour information, une étude de 2001 portant sur des enfants de la région de Nagasaki avait conclu qu’un taux normal d’excroissance au niveau thyroidien était de 0.8% des enfants d’une classe d’âge.

Pire, le Fukushima Voice se veut alarmant en précisant que « la progression est plus rapide que celle de Tchernobyl » ou selon les chiffres, à manipuler avec soin, 1.74% des enfants de 5 à 10 ans seulement présentaient des grosseurs thyroïdiennes anormales.

A l’heure où le Japon réouvre une deuxième centrale nucléaire, le drame de Fukushima n’a malheureusement pas finit de faire parler de lui.

Ensemble de l’étude Fukushima voice // enenews // benjamin.krause flickr

 

 

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

Avatar

A lire

Le typhon Hagibis

le typhon Hagibis Le typhon Hagibis a frappé le Japon, plus précisément la région du …

2 commentaires

  1. Avatar

    Ah, la, la, C’est bien tristes pour ses pauvres japonais qui n’ont rien demandé…Ce qui ma surprise c’est la « reconstruction d’une deuxième centrale nucléaire » …

     
    • Avatar

      Très triste, oui. Il s’agit de « la réouverture », Miharu, d’une deuxième centrale au Japon. Car elles avaient toutes été fermées après les évènements de Fukushima, mais voilà qu’elles commencent à réouvrir…

       

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.