Récemment !

Château de Nagoya, symbole du Japon.

Le château de Nagoya, (名古屋城), situé dans la ville du même nom doit sa construction, dans sa forme actuelle, à Ieyasu TOKUGAWA, un des plus importants shogun du Japon féodal. Il le préfère au château de Kiyosu qui servait jusqu’alors de principale défense sur la route du Tokaido qui reliait Edo à Kyoto. Il est terminé en 1612.

Château de Nagoya

Le Chateau de Nagoya et son cerisier.

Histoire du château de Nagoya

Ujichika Imagawa, du clan Imagawa, fait construire un château à Nagoya en 1525. Ce dernier est repris par Nobunaga Nobuhide en 1535 qui le laisse par la suite à l’abandon. C’est en 1610, qu’Ieyasu Tokugawa, alors shogun du Japon, décide de faire construire sur le site de ce précédent château le château de Nagoya dans sa forme actuelle. Il est en charge de surveiller la route du Tokaido, ainsi que de prévenir des attaques qui pourrait venir d’Ôsaka. En 1612, sa construction se termine. Elle est accéléré par le démantèlement du château voisin de Kiyosu dont les principales armatures servent la construction du château de Nagoya. Jusqu’à la restauration de Meiji la branche Owari de la famille Tokugawa y résidait.

Château de Nagoya sous les fleurs

En mai 1945, pendant les bombardements sur le ciel de Nagoya, une grande partie du château fut brûlé. Heureusement, les tours latérales, les trois portes, les murs de la place Hommaru et les peintures sur le flan des portes furent préservées, ce qui en fait un important trésor culturel. (source photo : Nagoya tourism information).

Château de Nagoya, 1880
Château de Nagoya, 1880

map-presentation-item

 

Comments

comments

Boutique-japon

About Shinal

A lire

Plateau de Soni, préfecture de Nara.

La magnificence du plateau de Soni, un village de 1500 habitants, dans la préfecture de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *