Récemment !

Culture Traditionnelle Japonaise

la fête du Obon

 Le Obon [お盆] est une coutume japonaise tiré du bouddhisme qui vise à honorer l’“esprit des ancêtres”. Cette coutume confuciano-bouddhiste a évolué à travers les âges se transformant aujourd’hui en une réunion de famille qui mène les nouvelles générations à se réunir sur les terres d’où proviennent leur famille. Visite sur les tombes des aïeuls et nettoyage de ces dernières sont au programme. …

Lire plus »

Amechan, ça vous dit un bonbon ?

  Ôsaka, il est tout à fait normal qu’un passant vous propose une douceur au détour d’une ruelle dans cette ville du Kansai. En effet, l’Amechan est une pratique assez courante dans la région. Ame [飴 , あめ] signifie bonbon en japonais, ils y ont ainsi rajouté la particule chan pour que cela paraisse plus mignon. Cette pratique consiste à offrir un bonbon …

Lire plus »

Koinobori

 Les Koinobori [鯉幟]  sont les serpentins de carpe (traduit par banderole de carpe) que l’on accroche traditionnellement au Japon pour la fête des enfants, ou kodomo no hi, qui se déroule le 5 mai au Japon. Il est ainsi possible de voir à cette période là des carpes flottaient au vent dans les rues du Japon accrochées à des perches en …

Lire plus »

Ogata Gekko, 12 mois de l’ukyo-e

 Peint par Ogata Gekko (1859-1920) , l’“Ukiyo Junikagetsu” ou les “12 mois de l’ukyoe” fut publié en 1890 par Yokoyama Ryouhachi. Elle est parfois considéré comme la première série complète qu’Ogata Gekko a faite. Les premières illustrations qu’il a faite remontent à 1883, ses premières peintures, l’année suivante. Il aura fallut attendre 7 ans pour qu’une publication complète paraisse mais il semblerait …

Lire plus »

Hanami, cerisier | le printemps au Japon

 Hanami [花見], littéralement “vue sur les fleurs”, caractérise le printemps qui arrive au Japon, une période de l’année aimée partout dans le monde qui dure de mars à mai et où il est possible d’apercevoir partout dans le Japon les cerisiers fleurir. via Shrine via Go! central Japan Hanami et pique nique Pendant les périodes de floraison des cerisiers, les …

Lire plus »

Oshibori

 Parmi les petites choses de l’hospitalité japonaise, dite “omotenashi”, qui la rende si spécial, l’oshibori a toute sa place. Lorsque vous entrez dans un restaurant, il suffit d’attendre quelques secondes pour que l’on vienne vous apportez du thé vert, chaud, et un “oshibori”[おしぼり], une petite serviette humide et chaude pour nettoyer vos mains et votre visage. Ces petites attentions font …

Lire plus »

Takeji Asano | Estampes du XXe siècle

 Takeji Asano est né à Kyoto en 1900, et décéda en 1999. Jeune, il débute des études d’art. Il est diplomé en 1919 de l’école d’art de Kyoto, avant de l’être en 1923 de l’école de peinture de Kyoto. Parmi ses premiers professeurs on retrouve Tsuchida Bakusen qu’Asano aida à mettre en place la Kyoto-Sosaku-Hanga Kyoka ( Société d’imprimerie créative …

Lire plus »

Eishôsai Chōki | Portrait de femme

 Eishôsai Chōki [栄松斎長喜], aussi connu comme Momokawa Chōki, était un designer de l’ukyo-e, les estampes japonaises. Il  fut actif de 1786 à 1808. Il fut également, avec Utamaro, un élève de Toriyami Sekien [1712-1788]. Chōki est resté célèbre pour ses portraits de femmes, belles et sveltes, qu’il proposait souvent dans des atmosphères contemplatifs.    

Lire plus »

Oda Nobunaga | le premier unificateur du Japon

 Oda Nobunaga [織田信長], est un grand personnage de l’histoire du Japon, admiré par les Japonais contemporains qui l’ont placé au premier rang des personnages historiques qu’ils appréciaient d’après un sondage. Né en le 23 juin 1534, son histoire est remarquable du fait qu’il a été un des grands initiateurs de la réunification du Japon. Bien qu’il n’a pas réussit à …

Lire plus »

Oichi | la soeur de l’unification du Japon

 Oichi [お市] est la petite sœur d’ Oda Nobunaga. Femme de cour réputée maligne et d’une extrême beauté, elle épouse Azai Nagamasa lorsqu’elle a 20 ans, suivant le désir de son grand frère et afin de créer l’alliance avec le clan Azai jusqu’alors hostile au clan Oda. Le choix de l’histoire En 1570, soit trois ans après son mariage, Nagamasa trahit …

Lire plus »