Récemment !

Daruma, un porte-bonheur à la japonaise.

Les « daruma » sont très populaires au Japon, surtout pendant la période de nouvel an où les japonais sont friands de porte-bonheur, histoire de bien commencer l’année. Mais que sont réellement les « daruma » ? D’où vient cette étrange poupée qui aide à réaliser les souhaits ?

daruma-dolls-shorinzan-takasaki-big

Le nom Daruma a pour étymologie le mot Dharma, en sanskrit, représentant les enseignements de Bouddha dans la culture bouddhiste. Ce sont des figurines, le plus souvent rouges mais pouvant être de plein d’autres couleurs, de forme arrondie représentant le fondateur légendaire du bouddhisme zen : le grand Bodhidharma. La légende dit que ses jambes et ses bras ont été atrophiées au cours de ses 9 ans de méditation continue et il n’a pas de paupières car il se les serait coupées lui-même afin de ne pas s’endormir.

Les couleurs des « daruma » ont une signification : rouge pour la chance et la bonne fortune, violet pour la santé et la longévité, blanc pour l’harmonie, jaune pour la sécurité et la protection, rose pour l’amour et or pour obtenir richesse et prospérité.

large_lifeshotMais comment fonctionnent ces petites poupées ? C’est très simple. Lorsque vous achetez, ou obtenez votre daruma, celui-ci n’a pas de pupilles. C’est à vous de dessiner la première lorsque vous formulez silencieusement votre souhait et la deuxième lorsque le souhait s’est réalisé. La tradition veut que, si votre souhait ne se réalise pas au bout d’un an, le daruma soit brûlé. N’oubliez pas de placer votre porte-bonheur bien en vu, afin que chaque jour, votre vœu vous revienne en tête.

Les darumas sont très souvent peint à la main par des artisans, ce qui en fait des pièces uniques.

Mais où se procurer ces porte-bonheur si populaire au Japon, et surtout à quel prix ? La plupart sont vendus dans les temples bouddhistes ou dans les alentours. Les prix varient en fonction de la taille du daruma, qui peut être de 15 cm de hauteur (environ 1 000 yens) jusqu’à 60 cm de hauteur pour les plus grands (environ 10 000 yens).

Alors, avez-vous un vœu à formuler ?

DARUMA3DOLL

Daruma dans la boutique.

 
Boutique-japon

About Sheya-chan

A lire

La peinture Zen, le zenga

A partir du XVIIe siècle, la peinture Zen va se développer au Japon. Il ne …

3 commentaires

  1. Très instructif et intéressant. Je me suis souvent demandé ce que représentaient ces statuettes…

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer