Récemment !

les chutes Nachi.

les chutes Nachi, dans la ville de Nachikatsuura, sont un point important de visite sur la route du Kii.

Chutes Nachi, Wakayama.

Dans la ville de Nachikatsuura (那智勝浦町), dans la préfecture de Wakayama, se trouve les chutes Nachi (那智滝), d’une hauteur de 133m, à proximité du Seiganto-ji. Les chutes font parti de la route du pèlerinage de la montagne Kii, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, elles transporteraient un esprit appelé Hiryu Gongen.

Le flux de la chute est ininterrompu quelque soit les saisons. A son sommet, sont présent deux gardiens – statues – qui veillent au bon déroulement de son cours. Il y a également été trouvé de nombreuses reliques et sutras bouddhistes récemment.

Location.

S’y rendre.

Depuis la gare de Kii-Katsura, il y a des bus pour vous mener directement à la cascade, ou à la base du chemin de pélerinage vers la cascade et le temple.

Depuis Osaka, le train « Kuroshio » dessert la péninsule de Kii via Shirahama.

Randonnée vers les chutes Nachi.

Si vous souhaitez marcher vers les chutes, vous pouvez vous arrêtez à une station de bus Daimon Zaka à , à peu près, 20 minutes de la station de départ de Kii-Katsura.

En prenant le petit chemin vous trouverez l’entrée de la route où se trouve les deux cèdres « Meoto Sugi ». Depuis 800 ans ces derniers accueillent les pèlerins et visiteurs sur le chemin de la route du Kii. Accolé l’un à l’autre, ils sont dit « mariés ». Les jeunes couples viennent ici s’y marier et ainsi trouver l’amour éternel.

Ensuite, vous trouverez les escaliers de la route dite Kumano Kodo qui relie les lieux du pèlerinage, et qui vous mèneront au parking plus haut marchant dans une forêt de cèdre géant à l’atmosphère unique.

Une fois la route atteinte, il est possible d’apercevoir le toit de l’iconique temple Sanjudo.

Grand temple Kumano Nachi

Sur la gauche, vous pouvez traverser le Torii qui vous mène vers le temple. Des échoppes y vendent des pierres noires. 熊野那智大社

Kanzeon Bosatsu

Sur la droite, un petit temple en bois représente la « déesse » Kanzeon Bosatsu de la compassion avec une référence à « la paix dans le monde » sur le rocher qui lui fait face.

le temple Seigantoji

Plus loin sur le chemin, se trouve le temple Seigantoji. Il fut construit par un moine indien du nom de Ragyo-shonin qui voyagea vers les chutes Nachi au IVe siècle. La construction originale est donc le premier temple de la région, il fut détruit pendant la guerre d’unification du Japon – Sengoku – et reconstruit par Toyotomi Hideyoshi en 1590.

Après avoir descendu une nouvelle rangée d’escalier vous tomberez sur la raison de votre visite.

la pagode Sanjudo

Après avoir profité de la scène vous trouverez le chemin qui vous mènera au pied des chutes Nachi.

Chutes Nachi par Kansai Explorer

Sur le site du Japon : le lac Ashi.

Sur le site du Japon : le pont Hokuto

Source principal : Vikipandit

Comments

comments

Boutique-japon

About Shinal

A lire

Le Dragon Ball café

Le Dragon Ball café ouvrira ses portes à Osaka le 8 décembre. Il s’agit une …

2 commentaires

  1. super j aimerai vraiment aller un jour au japon si mais moyen me le permettre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *