Récemment !

Prison School (-16)

Prison School [監獄学園] est venu cet été pour bouleverser le genre humour-ecchi-action en anime. Une très bonne surprise personnelle de la saison diffusé et licencié par crunchy roll qui m’a évidemment donné envie d’en savoir plus.

Le manga.

Créé par Akira Hiramoto et après une prépublication dans le magazine de la Kodansha, le tome 1 de la série, qui compte 18 volumes au Japon, est publié au Japon le 7 février 2011, il faudra attendre 3 et demi en France pour sa parution qui démarra en juillet 2014 chez Soleil qui a publié 5 volumes. Dans l’actualité récente, le dernier tome de la série se hisse dans le top 10 des ventes de sa semaine malgré seulement 3 jours d’exploitation.

Site officiel du manga Prison school

Synopsis

L’académie Hachimatsu, connu pour ses codes très strictes, fait un changement énorme cette année en acceptant, pour la première fois de son histoire, l’inscription de garçons. A son premier jour de classe, Fujino Kiyoshi est choqué de voir qu’il n’y a seulement 4 garçons dans tout l’établissement. Malgré cela, et parmi les milliers de filles, personne ne leur adresse la parole. Ils entendent alors parler du conseil des étudiants de l’ombre qui menace les filles de l’établissement si elles ont la moindre intéraction avec les garçons de l’école.

Trailer

Personnages

Quels sont vos personnages préférés ?

Pourquoi le regarder ?

Prison school, comme je le dis depuis le début c’est le Ecchi de l’été. Une somme de situation plus retors les unes des autres, un fan service ( énorme poitrine / jupe courte ) de tous les instants, mais surtout une absurdité de l’humour comme seul le Japon peut encore nous en offrir. Au delà de l’humour pipi-caca et des quiproquos à caractère sexuel, Prison school nous offre le loisir de vivre dans un univers cloîtré mais dynamique où le conseil des étudiants ne reculera devant rien pour obtenir leur but ultime : faire renvoyer ces garçons de l’école, & ou ces garçons ne reculeront devant rien pour pouvoir poursuivre leur rêve de vivre dans un univers féminin tout entier.

Surtout, Prison School ne souffre pas de la comparaison Manga / Anime. L’un est aussi bien que l’autre. Certains regretteront la nudité suggestive, mais l’ensemble est vivant, drôle et surtout barré. Personnellement j’aime le principe, donc je conseille vivement aux amateurs d’ecchi, mais pas que, de s’y essayer.

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Aja Kusick dessine Ghibli à la manière de Van Gogh.

Aja Kusick dessine Ghibli à la manière de Van Gogh. Et si Van Gogh dessinait …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.