Récemment !

Fukushima – le maire de Kawauchi appelle au retour des habitants.

Zone interdite autour de la centrale de Fukushima
Zone interdite autour de la centrale de Fukushima

Le maire de Kawauchi, une ville à proximité du réacteur défaillant n°1 de la centrale nucléaire de Fukushima, Yuko Endo, a déclaré hier qu’il envisageait le retour des services dans la ville en avril, et qu’ils demanderaient aux habitants qui ont évacué à cause de la crise nucléaire de revenir. Le service public comme les écoles ou les hôpitaux seraient également en fonctionnement.

C’est la première fois que l’une des neuf municipalités incluse dans la zone d’évacuation désigné par le gouvernement, soit un périmètre de 20 km autour de la centrale, déclare sa réhabilitation. La plupart des 3.000 résidents de Kawauchi ont été évacué autre part dans la préfecture, ou même à l’extérieur de la préfecture, après les débuts de la crise nucléaire.

Le maire dit espérer que « les résidents soient de retour dans deux ou trois ans ».

A partir de ce mois ci, le comité dirigeant de Kawauchi tiendra des réunions avec les résidents pour connaître leur état d’esprit quand à cette annonce. Il fournira également des dosimètres aux habitants qui auront fait le choix de revenir pour surveiller le niveau de radiation.

Endo prévoit un retour dans les bureaux de l’ancienne mairie autour du 25 mars, et il espère démarrait le travail administratif en avril. Actuellement, la mairie se trouve à Koriyama, une autre ville de la préfecture où elle a été déplacé après l’incident, et certains services continueront d’être procuré à partir de cette antenne même après avril.

Depuis le drame, la ville de Kawauchi a été divisé en deux parties. Celle, qui est interdite car figurant dans le périmètre des 20 kilomètres autour de la centrale de Fukushima. Et la seconde, une zone d’évacuation d’urgence.

Yoko Endo, maire de Kawauchi.
Yoko Endo, maire de Kawauchi.

Initialement, le mère avait prévu de ré-emménager la ville une fois que la procédure de décontamination aurait diminué le niveau de radiation, mais à cause de fortes chutes de neiges, ce travail a été stoppé et seulement les foyers avec enfant et les bâtiments publics auront été l’objet de cette procédure d’ici à mars. Enfin, le gouvernement du village a dit que le niveau de radiation était descendu en dessous de 1 microsievert par heure.

Cependant, lors de la déclaration, le maire a dit comprendre que certaines personnes n’étaient pas prête à revenir à Kawauchi en ajoutant « que ceux qui veulent revenir, reviennent » et que « ceux qui sont encore anxieux, reviennent après avoir jaugé de la situation sur place ».

Bien que la zone d’évacuation d’urgence a été retiré en septembre, seulement deux cents résidents sont retournés habité dans la ville depuis.

source Yomiuri shibun

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

Avatar

A lire

Bunbuku Chagama | Conte japonais

Bunbuku Chagama [分福茶釜] est une histoire célèbre du Japon et il en existe différentes versions.  …

2 commentaires

  1. Avatar

    Ouais le prix de l’immobilier a due bien chuté là bas lol c’est l’occasion d’en
    profiter mdr, m’enfin perso ce serait pour investir, pas pour y habiter.
    Ils sont forts ces japonais, tiens j’ai un article du National Post qui le prouve:

    http://news.nationalpost.com/2012/02/09/see-how-japan-has-rebuilt-in-the-11-months-since-the-earthquake-and-tsunami/

    Les photos sont bluffantes, ca t’inspireras peut-être pour un prochain article! (n_n)

     

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.