Récemment !

Gantz anime

Gantz anime, après le drama …

… Souvenez-vous, c’était il y a pas longtemps, un magnifique article de la non moins sublime Gwen sur le drama Gantz. Cela vous avait donné l’envie de voir le drama, évidemment. Ici, je vais vous donner l’envie de voir le drama une deuxième fois, car l’anime Gantz envoie dans les cordes la qualité pour être un anime de salle miteuse sentant la sueur des boxeurs après 22h.

Ils ont même osé faire un deuxième « stage ».

Je vous présente Gantz. Ah oui ça impressionne, c’est une boule.


Pour ceux qui ne savent pas, Gantz est une boule noir qui n’a rien de commun avec Corinne Charby (qui elle préférait les flippers) où on trouve des valises, des armes et un mec avec des trucs bizarres plantés dans la tête. Gantz est en fait Dark Vador avec son respirateur qui s’est échoué sur Terre, mais ce n’est pas indiqué dans l’anime.

Il a une faculté intéressante, il s’approprie la vie de gens morts (ben voyons) pour en faire des espèces de guerriers luttant contre les aliens. Au début, il doit lutter contre un gosse qui mange des poireaux, et là je dis NON.

 

On peut rire de tout mais pas du poireau. Symbole de la diva Hatsune Miku, ce légume est un symbole pour toute une génération d’otaku. Votre serviteur lui même utilise un stylo en forme du totem de la miss pour écrire certaines notes au travail. Comment oser porter atteinte à ceci? On n’est pas au grand journal de Canal+, il n’y a pas de chroniqueuse aigrie dans Gantz.

Non, il y a un opening discutable. Ne reglez pas vos enceintes, c’est la vraie musique.

[tube]http://www.youtube.com/v/832L1Ph1aTk[/tube]
Vous êtes encore là? Allez on continue!
Le scénario est donc que des gens meurent, et que Gantz crée des espèces de clones pour tuer des aliens. Chouette, excellente idée. Mais ça s’arrête là. Je ne sais pas si c’est le fait de l’avoir vu après, mais l’anime est très lent. Quand je dis lent, j’ai eu le temps d’aller me faire un café le temps qu’il se passe quelque chose à certains moments. Tout ça sur 22 épisodes, chapeau bas, c’est de l’inédit. Dans tout ce que j’ai vu, c’est une des premières fois que je vois quelque chose d’aussi mal mis en scène. Ca m’etonnerait pas que ce soit Gonzo qui ai fait ça. Ah ben oui, ils ont aussi commit des trucs comme Blassreiter, l’anime dont le scénario s’est barré avec la moto du héros. Bref Gonzo, n’est pas qu’un muppet ridicule, c’est un studio d’animation sans grand talent.
Le pdg de Gonzo

Notons quelques scènes classés adultes où soit le sang coule à flot, soit on a du sexe gratuit dans un couloir. Youpi, joie, ça apporte beaucoup à l’histoire!

Hormis ça, pas grand chose, tout est assez moyen. Admettons que cet anime dresse lors des huit clos avec Gantz un portrait de ce qu’on peut retrouver dans la population japonaise, mais vite fait alors. Sinon c’est le néant absolu, même l’ending est de piètre qualité. Un ending où les persos marche doit ressembler à celui de Wolf’s Rain, mais je dis ça comme ça, avec une musique sublime!
100% des femmes japonaises nues ont un cerveau.
Vous avez du temps à donner à un anime? Donnez le à Darker than Black ou Higashi no Eden, doté d’un scénario tout aussi bon mais bien exploité!
Vous avez du temps à donner à un film? Voyez Gantz le film.
 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Rudovikku

A lire

Les studios de Kyoto Animation en feu

Les studios de Kyoto Animation en feu. Bien que nous n’avons pas l’habitude de relayer …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer