Récemment !

Kuratas, quand Gundam devient le réel.

C’est la sensation de la Wonder Fest Convention qui se tient actuellement à Chiba dans la proche banlieue de Tokyo. C’est la nouvelle High-tech venue du Japon la plus impressionnante que le Japon  a connu au 21e siècle. 4 mètres de hauteur et plus de 4,5 tonnes d’acier, le Kurata a été dévoilé. Il ne s’agit plus d’un modèle d’exposition visant à montrer la capacité de recherche et de développement de nos amis Nippons, mais d’une nouvelle évolution car il est disponible à la vente aux particuliers pour la modique somme de 1.35 millions d’euros.

Présentation du Kuratas.
La foule ne manquait pas pour observer le premier Kuratas.

Gundam était un anime d’anticipation.

Un jour, les politiciens Japonais se sont posés la question de savoir le temps et les ressources que cela prendrait de créer un Gundam réel et fonctionnel. Les équipes d’ ingénieur de la Suidobashi heavy industry, mené par Kogoro Kurata, leur ont donné la réponse. Les Kuratas, c’est leur nom, sont des robots de type humanoïde, disposant d’une cabine de pilotage en leur sein, au niveau de la « poitrine ». De plus des roues disposé à l’extrémité de leur membre leur permette de roule à une vitesse de 10 km/h.

 

 

Une application i-phone permet de le contrôler mais certainement que les heureux acheteurs de la machine ne trouveront rien de plus attirant que de s’installer dans le cockpit. A l’intérieur de ce dernier se trouve un mécanisme de contrôle permettant de contrôler la direction et la taille de pivotement, tandis que deux manettes de jeux sont disposées pour prendre le contrôle des bras. Un écran LCD avec un capteur Kinect X-box intégré se trouve à l’intérieur du cockpit. Invraisemblable. Il est utilisé pour suivre vos gestes et vos expressions du visage, également pour que vous vous serviez des armes à feu. Une gatling double qui peut tirer jusqu’à 6000 balles en plastique à la minute, en plus d’un lance roquette qui peut tirer des bouteilles remplies d’eau sous pression. une armure en carbone vient se combiner à la machine.

Anna dans le cockpit du Kurata.
Immersion d’Anna dans le cockpit.

Au coloris customisable à la commande, les Kuratas dispose d’un site internet qui bien évidemment conséquence de l’annonce ne fonctionne plus car en surcharge.

Effrayant ou radieux, l’avenir s’annonce en tous cas au « pays du soleil levant ».

Mise en place du Kurata pour l'event.
Mise en place du Kurata pour l’event.
Main mécanique.
Un bijou de technologie pour une main vraiment maniable.

Suidobashi Heavy Industry KURATAS@

Source Gunjap / Japan daily press

 

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Motohiko Odani

Motohiko Odani est un artiste-sculpteur bien connu du milieu de l’art contemporain pour ses réalisations …

5 commentaires

  1. La vache on peut même le contrôler avec un I-Phone en plus avec une kinect ._. Pour 1,35 millions, il vaux le coup il pourrait être plus cher. Par contre, les 6000 balles à la seconde pourrait être dangereux.

     
    • 6.000 balles à la minute. Oui – ça fait plus que peur si on réfléchit à l’usage non « geektaku » que l’on peut en avoir … ça me fait penser au manga « Front Mission » de chez Ki-oon.

       
  2. Cool, ils devraient en faire un drama tiens lol
    Par contre l’acheter c’est bien mais après, pour l’utiliser
    je vois pas où ils vont aller lol. J’suis pas sur qu’il soit
    autorisé en ville. lol Mais c’est une première étape
    avant des modèles plus perfectionné. On entre peut être ici
    dans l’ère des robots humanoids? hmmm

     
  3. C’est trop cool, on se dirait dans un film de sciences fiction, même si sa fait un peu peur, j’imagine ce truck massif détourner en arme ,lol , enfin bon sa prouve encore que le japon est en avance niveau technologique par rapport a d’autre pays. J’aimerais bien l’essayer ^^

     
  4. Il me fait penser au bot d’Appleseed où j’hallucine complet? (pour ceux qui l’ont vu)

     

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer