Récemment !

le phénomène de l’Ijime – l’intimidation

Le Ijime «intimidation» [苛め] est un phénomène de société au Japon qui revient très souvent dans les médias et qui est courant. 

Lié au harcèlement scolaire en priorité, le phénomène existe également dans les entreprises et dans la vie quotidienne. Le terme est tellement courant qu’il a un nom qui lui est propre : le ijime

Le ijime à l’école. 

Il désigne ce qui se produit lorsqu’une classe toute entière se tourne vers une seule personne pour multiplier les brimades et les humiliations. L’individu choisit est souvent inadapté socialement, dans une société où l’appartenance à un groupe, au travers duquel on se définit, est extrêmement important. 

Les conséquences pour les élèves qui subissent ces humiliations sont le plus souvent le départ de l’école, ou l’élève choisit de devenir un hikkimori, en s’enfermant volontairement. Dans les pires cas, la personne se suicide. Le suicide étant relativement courant au Japon, le nombre de suicide chez les jeunes est le plus important au monde au Japon – bien que celui de la Corée du sud soit proche et que dans les cultures où le suicide est mal vu les chiffres sont souvent biaisés.  

Extrait du Drama « Life » [ voir drama ]

Ce phénomène est non seulement très présent dans le milieu scolaire, mais également dans le milieu professionnel. C’est le symptôme d’une société où l’individu ne peut exister qu’à travers l’appartenance à un groupe : famille, quartier, école, entreprise… D’où le besoin de gommer ses différences, comme dit le proverbe japonais : « le clou qui dépasse appelle le coup de marteau ».

Le Ijime dans le manga. 

Deux auteurs particulièrement traitent du phénomène puisqu’ils en ont eux-même étaient victime durant leur adolescence. Yu Miri qui en traite dans K-chii, et surtout Keiko Suenobu qui en parle dans un manga one shot autobiographique : Vitamine, ainsi que dans Life, extrait ci dessus, qui a été adapté en drama

 

SynopsisSawako, jeune collégienne, semble avoir une vie normale et sans soucis. Pourtant ce n’est qu’une illusion car ses amies sont mesquines et son petit ami abuse d’elle physiquement. Tout cela basculera le jour où elle sera vue dans une position douteuse avec ce dernier. Devenue le souffre-douleur de sa classe de collège et peu supportée par ses parents, elle tentera de retrouver une passion qu’elle croyait perdue.

Un manga autobiographique qui permettra de se rendre compte du phénomène au Japon. 

 



 

Disponible.

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Le Samurai Punk, l’art du neo-nihonga par Hisashi Tenmyouya

Hisashi Tenmyouya (天明屋尚) est né à Tokyo en 1966, il est un des maîtres du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer