Récemment !

Kabukicho

Le kabukicho est un quartier de l’arrondissement de Shinjuku à la réputation très sulfureuse puiqu’il est le « district rouge » de Tokyo rassemblant plus de 3000 bars, lieu à hôtesse, love hotel, salon de massage, internet café, vidéo club, etc …

Il est surnommé la ville qui ne dort jamais [眠らない街 / Nemuranai machi].

Quartier de la pègre, selon un rapport de la ville de Tokyo datant de 2004, plus de 120 lieux leur appartiennent directement & plus de 1000 yakuzas y sont recensés.

Est-il dangereux pour un étranger de s’y promener ? 

Caffe de bellota y répond que non, à partir du moment où vous ne vous mélangez pas aux criminels présents et que vous ne suivez personne de « suspect ». En tant qu’étranger si vous vous y promenez des hommes vous proposerons de rendre visite à des filles, mais vous pouvez facilement passer votre chemin sans risque d’être inquiéter.

histoire

Quartier marécageux nommé « Tsunohazu », le quartier voit la construction du Yodobashi garden après la période de Meiji, et devient un petit lac d’observation des canards.

 

Jardin Yodobashi en 1910, à l'emplacement actuel du Kabukicho.
Jardin Yodobashi en 1910, à l’emplacement actuel du Kabukicho.

Après la guerre, et le bombardement de Tokyo, la capitale décide de créer un grand théâtre Kabuki dans le quartier qu’il renomme le « Kabukicho« . Faute de moyen, le théâtre ne verra jamais le jour mais le quartier conservera le nom.

Des étrangers, principalement chinois, rachètent les terres non utilisées pour en faire un quartier résidentiel qui se développe rapidement avant de changer de statut et de se faire un nom dans la fête, notamment dans le cabaret, jusqu’à devenir le « quartier des plaisirs » (ou « des vices », c’est selon) qu’il est devenu aujourd’hui.

A-voir

Si vous n’êtes pas majeur, ne vous y rendez pas, même accompagné. L’activité principale du quartier résidant dans ses activités « adultes » et à destination d’un public masculin. Il reste cependant intéressant d’observer les mouvements du quartier, et notamment les publicités, et le « manège » des jeunes filles, et jeunes garçons, habillé et coiffé pour attirer ces dernières.

Robot Restaurant.

Souvent cité dans les étrangetés de Tokyo, le robot restaurant offre un show de type cabaret autour du thème des robots à ses clients. Fait rare dans ce lieu, le spectacle est ouvert à tous. Touristique, il s’en dit le plus grand bien. A faire. 

robot restaurant shinjuku

Carte

résumé

Un quartier à l’atmosphère particulière de Tokyo, autour des ventes ordinaires de la criminalité. Rien n’est vraiment choquant si vous avez l’habitude de l’Asie, et la nudité n’apparaît pas « en vitrine » comme c’est le cas à Amsterdam par exemple. Un quartier réservé à un public averti, sans grand intérêt pour les autres.

commentaire

Vous connaissez le quartier ? Vous voulez indiquer à la communauté un lieu précis où vous aimez vous rendre ou où vous espérez vous rendre ? Parlez en dans les commentaires, il sera ajouté à l’article.

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

L’île de Miyajima

L’île de Miyajima est probablement l’île la plus connue du Japon par les touristes occidentaux. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer