Récemment !

Le sanctuaire Yûtoku Inari

C’est après avoir marché quelques minutes dans une allée de magasins vendant des souvenirs traditionnaux que le magnifique sanctuaire Yûtoku Inari se dévoile ! Il est situé dans la ville de Kashima, dans la préfecture de Saga, et est considéré comme l’un des trois plus grands sanctuaires du Japon consacrés à Inari, la déesse renard, aux côtés du Fushimi Inari à Kyoto et du Toyokawa Inari, dans la préfecture d’Aichi (non loin de Nagoya).

Fondé en 1687 par l’épouse du seigneur local, le sanctuaire shinto Yûtoku Inari est construit sur le flanc escarpé d’une montagne. Son hall principal se dresse sur de grandes poutres en bois à 18 mètres au-dessus du fond de la vallée. De la terrasse du hall principal, un sentier pédestre mène plus loin dans la colline boisée derrière le sanctuaire. Le chemin menant au sommet est couvert de torii et bordé de plus petits sanctuaires. Après une montée d’environ dix minutes, on trouve le petit sanctuaire d’Okunoin au sommet et de belles vues sur la ville de Kashima et la mer d’Ariake à proximité.

Au pied du sanctuaire se trouve un jardin japonais, connus pour ses pivoines et aussi pour ses magnifiques couleurs en automne. l’endroit parfait pour se relaxer après l’ascension jusqu’au sommet !

A côté du parking principal, se trouve un musée présentant des armures portées par les différentes générations de seigneurs féodaux, ainsi que des épées de cérémonie, des œuvres d’art et des céramiques locales.

Le sanctuaire Yûtoku Inari est probablement l’un des plus beau temple du Japon ou du moins, de l’île de Kyûshu. Petit plus : il n’y a quasiment aucun touristes, l’endroit étant loin du traditionel Kyoto. Personne (ou presque) n’y parle anglais, c’est donc une immersion totale dans dans le Japon traditionnel ! N’hésitez pas à aller manger dan l’un de petits restaurants bordant le sanctuaire.

Accès : Prendre le train (trajet couvert par le JR Pass) depuis les villes de Nagasaki et Fukuoka (Hakata Station) jusqu’à la station Hizen-Kashima. Prendre ensuite un bus (en face de la gare) pendant une dizaine de minutes.

Prix : Sanctuaire (gratuit), jardin japonais (200 yens) et musée (300 yens)

Toutes les photos de l’article ont été prise par moi-même. 

Plus de photos ici : http://www.instagram.com/SheyaChan

Boutique-japon

About Sheya-chan

A lire

Utamaro Kitagawa, maître du portrait de femme.

Kitagawa Utamaro – 喜多川 歌麿-  [1754-1806], maître de l’estampe.  Parmi les peintres du monde flottant, l’estampe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer