Le journal biodégradable du futur

Journal Biodégradable du futur

Le “Mainichi Shimbun” qui a commencé à relayer les nouvelles du Japon quotidiennement en 1872 ( pour votre culture “mai nichi” signifie “tous les jours” et shimbun “journal”) est plus qu’un journal biodégradable puisque que des graines sont présentes dans son papier. Ainsi, en abandonnant le journal à son sort vous obtiendrez l’incroyable pouvoir de recréer de la vie :

Le journal se vend à près de 3 millions d’exemplaires dans sa version matinal et 1,5 millions d’exemplaires dans sa version du soir.

Cet article vous a plu ? 

 

0 / 6 0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.