Récemment !

Le journal des JO : jour 7, 8 et 9 [Week-End]

Le week-end est passé par là, mettant à mal votre (notre) revue quotidienne ? Que nenni ! Toute l’actualité nippone pendant les JO, y compris ce que vous avez raté ces trois derniers jours, et un peu plus encore, vous la retrouverez sur le site du Japon!

Un week-end en argent.

Il y a des années comme celle-ci où les médailles d’or se font rare. Trébuchés à un pas de la plus haute marche du podium, ou obtenir une salvatrice &  inattendu seconde place. Les contextes diffèrent. Et puis, savoir perdre est aussi dans l’esprit des jeux.

Reste une véritable plaie, profonde, et plainte à l’encontre du Judo, pourtant inventé au Japon, et qui n’a cette année donné qu’une seule médaille en or à l’archipel. Décevant. En revanche, une nouvelle médaille d’argent est venu du concours femme de +de 78kg par Sugimoto qui après avoir sorti la britannique en demi finale, s’incline aux points face à la représentante cubaine.

Sugimoto, au début de sa finale perdue.

D’ailleurs, le « week-end en argent » qu’a vécu le Japon est assez impressionnant, au tir à l’arc chez les hommes, au badminton, au fleuret par équipe, à la gymnastique par équipe et surtout à la natation, la demi-révélation des Jeux Olympiques Japonais.

Takaharu Furukawa, médaillé d'argent.
Kohei Uchimura (yahoo sport)
Kohei Uchimura.

Au tir à l’arc, chez les hommes Takaharu Furukawa permet au Japon d’obtenir sa deuxième médaille dans la discipline après celle obtenu par l’équipe féminine, défait largement en finale par le favori Sud Coréen. Hier, Kohei Uchimura s’emparait, lui, de sa troisième médaille à Londres, après celle d’or obtenu au concours général et celle d’argent en équipe, au sol en gymnastique artistique. L’esthète Japonais restera un des hommes fort des JO, heureux pour lui, mais moins pour le Japon qui aurait pu espérer avec ce nouveau concours individuel une médaille d’or.

le Japon clôture sa natation

le drapeau Japonais a flotté sur les bassins.

Allégorie de la discipline pour souligner la performance de l’équipe du Japon tout entière durant ses JO où ils remportèrent de nombreuses médailles sur les différentes épreuves. Terminer en apothéose puisque tous ensemble ils ont pu célébrer leur médaille si justement obtenu au 4 x 100 mètres quatre nages, chez les hommes comme chez les femmes.

Chez les hommes, Kitajima, le double champion olympique de la brasse déçu par sa 4e place a fait une partie de course à une vitesse impressionnante, et suffisante pour permettre au reste de son équipe, Ryosuke Irie, Takeshi Matsuda et Takuro Fuji, de faire le travail et de s’emparer de l’argent, derrière les intouchables Américains et leur « Michael Phelps ». Un exploit.

Chez les femmes, la couleur est moins noble, le bronze, mais et les Australiennes, et les surtout les Américaines, qui en ont profité pour battre le record du monde, étaient beaucoup trop rapide. Aya Terakawa, Satomi Suzuki, Yuka Kato et Haruka Ueda n’ont pas caché leur joie après leur 3e place presque synonyme de victoire, à une main d’elles, seulement, la Russie et la Chine, deux grandes nations, terminaient leur course e t ce malgré que les Japonaises étaient restées sur le podium à chaque passage de relais. Une équipe très homogène en somme après les médailles des deux premières relayeuses citées en individuel.

 

Murofushi, lanceur de père en fils. 

Le père était champion pour le Japon, le fils poursuit. Avec la troisième place au concours de lancer du marteau avec un jet à 78 mètres 71, la famille Murofushi, et son fils Koji, donne au Japon sa première médaille en athlétisme.

Murofushi se prépare.

[Surprise du chef CIO] Badminton, l’affaire des JO.

C’était l’affaire à suivre, et pour ceux qui ne sont toujours pas au courant. Quatre équipes qui participaient à l’épreuve de Badminton ont été disqualifié sans préavis. L’éthique Anglaise? Non. Accusé d’avoir perdu sciemment des matchs pour s’offrir un adversaire jaugé « moins fort » dans les matchs à élimination direct, elles ont été renvoyé chez elle, sans sommation. Dure ? Dans une large mesure, oui, puisque si le tournoi demande de perdre pour affronter moins fort, c’est bien qu’il est mal pensé.
[l’avantage?]  Les équipes éliminés parmi les meilleures du monde, l’équipe championne Olympique en titre et favorite, ont offert une voie royale à l’équipe du Japon de Reika Kakiwa et de Mizuki Fuji [résultat?] Médaille d’argent, gloire et fleur. Romantisme olympique. On aime !

Reika Kakiiwa et Mizuki Fujii contre les singapouriennes.

Fleuret, au pays des samourais ?

Un nouvel argent, pour une médaille qui nous rappelle que le Japon est bien le pays où les samourais ont régné en maître pendant presque 800 ans. Au fleuret, l’équipe des hommes a en revanche perdu sa finale face aux Sud Coréens, étonnamment fort dans les disciplines de l’escrime et dans ces Jeux Olympiques, où ils sont 4e au classement général.

 

Du football viendra le salut ?

Cette fin de semaine fut football, entre les Nadeshiko qui ont vaincu le Brésil [ici]et sont en passe d’affronter l’équipe de France, chez les femmes, et les hommes qui se défaisant de l’Egypte sur le score sans appel de 3 à 0 affronteront le Mexique, en demi- finale. Cela donne deux chances de médailles pour les Japonais et dans un sport collectif majeur. Bien sûr il ne sera pas aisé d’atteindre la médaille d’or face à des Américaines favorites chez les femmes et un Brésil impressionnant de technique chez les hommes. Mais comme on le dit au Japon : がんばって ! Et je récapitule : aujourd’hui, 18h00 (17h00 à Londres) : France – Japon, demi finale, tournoi féminin de football. [A ne pas manquer]

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Les contes d’Ise

Les contes d’Ise sont un chef d’oeuvre classique et véritable de la littérature japonaise. Bien …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer