Récemment !

Le Samurai Punk, l’art du neo-nihonga par Hisashi Tenmyouya

Hisashi Tenmyouya (天明屋尚) est né à Tokyo en 1966, il est un des maîtres du mouvement Neo Nihonga, qui revendique un graphisme et un style contemporain purement japonais s’étant extirpé de l’art occidental.  

Shinki Kyouga fu, 2005

Pour réussir dans ses ambitions le Gakyo – peintre au pouvoir – de l’école « Butoha« , qu’il a lui même créé, décrit l’univers de l’art contemporain, et de l’art, différent des aspirations des japonais, rappelant que l’estampes, l’art de l’ukyoe dans son ensemble, était un art populaire destiné au peuple et non à une élite. C’est la reprise de cet art dans les écrits occidentaux qui l’ont fait intégré les Beaux-arts. 

Inspiration. 

Les mouvements Basara, et Kabukimono, dans l’histoire féodal du Japon, sont des modes de pensée et de vêtements rompant avec l’ordre instauré par les seigneurs. Ces mouvements artistiques ont particulièrement était développé à Kyoto au XVe siècle où ils étaient tolérés. Profitant aux arts, ce sont des artistes qui instillaient alors leur défiance et leur liberté face au pouvoir féodal coercitif, dans la définition et l’entente de Tenmyouya. 

Hisashi Tenmyouya en bref

  • Né à Tokyo en 1966. 
  • 1990, prix du jury de la 11e Japan Graphic Exhibition
  • Participant du mouvement Neo Nihonga.
  • Il fonde l’école Butoha – école combattante.
  • Il se fait appeler Gakyo – peintre au pouvoir.
  • 2000, première exposition solo à Harajuku Gallery appelé « Japanese Spirit ».
  • 2003, première exposition solo à l’étranger, the reed spase, New York, U.S.A, 2003.
  • 2006, seule artiste japonais désigné pour illustrer la coupe du monde de la FIFA.

 

Football, 2004, Acrylique, feuille d’or et bois.
« Les neufs samurai de Kamakura », 2001

 

Le mouvement Neo Nihonga prône un retour des aux arts tels qu’ils étaient pratiqués avant l’arrivée des techniques occidentales tout en le renouvelant. Kumi Machida est un autres des chefs de file du mouvement. 

Note : Nihonga, signifie l’image japonaise en japonais. 日本 signifie « nihon-japon » 画 signifie « ga-image ».

 

Intertwining, 2009
Oeuvre en exposition.

Par conséquent, Hisashi Tenmyouya se revendique des mouvements discordants de tout temps au Japon. Il mélange les images contemporaines, ils les traitent sous un oeil moderne, d’une manière traditionnelle, préférant cependant l’acrylique urbaine à la feuille d’or, plus difficile à utiliser. Le Samurai devient punk en se travestissant dans une société contemporaine qui lui retire le droit à la guerre, mais aucunement à perdurer dans l’ « esprit japonais » si cher à Mishima, le grand écrivain qui ne supportait plus l’idée d’un Japon qui se perdait.  Un renouveau de l’art graphique japonais qui se cherche de plus en plus de maîtres. 

Toutes les oeuvres appartiennent à (c)Hisashi Tenmyouya

Découvrir plus d’artiste japonais sur le site du Japon. 

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Sashimi Art par Mikyou

Sashimi Art par Mikyou. Nous connaissions le charaben qui consiste à créer des Bento originaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer