Récemment !

Le voyage de Chihiro

Le voyage de Chihiro

Le voyage de Chihiro, affiche.
Affiche française

千と千尋の神隠し

Le voyage de Chihiro, affiche Japonaise.
Affiche japonaise

 

Synopsis : À la suite de leur déménagement, un couple et leur jeune fille, Chihiro, roulent vers leur nouvelle maison. Ils s’égarent en chemin et arrivent devant un mystérieux tunnel qui effraie Chihiro mais intrigue ses parents. En le traversant à pied ils se retrouvent, tous les trois, sur des collines en bordure de mer et découvrent ce qu’ils pensent être un ancien parc à thème abandonné. Envoutés par les odeurs de nourriture appétissante du parc, les parents de Chihiro s’installent sur la devanture d’un restaurant désert rempli de plats délicieux pendant que leur fille explore la ville. Lorsque soudainement la nuit tombe, des ombres étranges apparaissent un peu partout et se mettent à animer les rues. Effrayée, Chihiro retourne auprès de ses parents et découvre avec horreur qu’ils se sont transformés en cochons. Coincé dans cet univers étrange dans lequel les humains ne sont pas acceptés, le corps de Chihiro commence à disparaître. C’est alors que le jeune et mystérieux Haku vient à son secours en lui faisant avaler un remède. Afin de s’intégrer à ce monde, qui s’avère être un lieu de repos et de détente pour les esprits, Chihiro va devoir travailler durement dans le bâtiment des bains, dirigé par la vieille sorcière Yubaba, pour tenter de venir en aide à ses parents. Ce bâtiment étrange est habité par une multitude d’êtres fantastiques qui vont tour à tour aider ou empêcher Chihiro de redonner un aspect humain à ses parents. src : Wikipedia.

Sucess Story : Réalisé et scénarisé par Hayao Miyazaki, le voyage de Chihiro sort en 2001 au Japon, l’année suivante en France et dans le reste du monde, le voyage de Chihiro est un succès planétaire récompensé par l’Ours d’or du meilleur film au festical de Berlin en 2002, pour la première fois remis à un film d’animation, l’oscar du meilleur film d’animation en 2003, Award de la Japanese Academy du meilleur film et de la meilleure musique en 2002, parmi treize titres de premier ordre. En France, presqu’un million et demi de spectateur sont allés le voir en salle, tandis qu’au Japon ils étaient 23 millions. Portée par la musique de Joe Hisashi, le film a été traduit par la critique comme une fable contemporaine sur l’être et le devenir de la société Japonaise.

Critique : La  fable que Hayao Miyazaki propose dans son voyage de Chihiro est hors du temps et loin de ses codes. Aborder des sujets lourds, avec fantasme et onirisme, voilà la tâche que le réalisateur, l’éminent Hayao Miyazaki, s’est donné au travers de cet acte réussit de sa filmographie qui l’est tout autant. Le consumérisme de la société y est dénoncé, les parents de Chihiro sont aveugles au danger qui les guettent se jetant à corps perdu dans la gratuité de la consommation. A corps perdus, c’est le mot, puisqu’ils deviennent des porcs que seul, la tendre Chihiro tentera de sauver.

Aller plus loin

Le « ゆ » devant la maison des bains, le voyage de Chihiro.

Dans le voyage de Chihiro, des studios Ghibli, nous voyons un «  » ( qui se prononce « yu » [cf-hiragana] ) devant l’entrée de la maison de bain, c’est un symbole courant au Japon. 

Le symbole yuーゆ est utilisé à l’entrée des onsen [温泉] et des sentô [銭湯], la manière d’appeler les bains japonais. Par raccourci, le mot yu est traduit par maison de bains de lui-même.

Pendant la période d’Edo, les bains sont devenus populaires pour les hommes parce que de nombreuses femmes y travaillaient pour les laver, et également y vendre des faveurs sexuelles. Ce type de maison de bains étaient appelé « yuna baro ». Les femmes qui y travaillaient étaient appelé « Yuna 湯女». Que nous pouvons traduire par « femme des bains ».

Ces maisons de close, sous couvert d’être des bains, étaient tenus par des tenancières que l’on appelait Yubaba ゆばば que l’on peut traduire par « vieille femme des bains ».

Dans le film d’animation « le voyage de Chihiro » , la vieille femme se nomme elle-même Yubaba, et dans la version japonaise les femmes qui y travaillent, se nomment « yuna ».

Lorsque Chihiro est forcé de travailler dans les bains, elle prend le nom de « sen » un surnom mignon de gourmandise de la même manière que les strip-teaseuse utilisent.

Miyazaki a procédé ainsi intentionnellement. Il voulait dénoncer l’industrie du sexe qui se développe très rapidement au Japon, et qui étaitdevant les enfants dès le plus jeune âge. C’est ainsi que le sans visage « カオナシ » demande à Chihiro si elle souhaite de l’argent pour le laver. 

Croquis.

Des croquis sur le voyage de Chihiro ( à retrouver dans le livre L’art dans Chihiro : https://amzn.to/2JWocDF )

Personnages

Scène et décors

 

copyright Ghibli / Miyazaki. Décor par Oga kazuo

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Geek-It 2019

Basée sur les jeux-vidéo, le cosplay et d’autres communauté Geek, Geek-it est une nouvelle convention québécoise qui …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.