Little Busters!: Refrain

Little_Buster_Refrain

Après un premier volume assez peu convaincant qualitativement mais au scénario riche, nous voici face à la suite de l’adaptation animé du non moins très bon visual novel « Little Busters!: Refrain ». En général, quand quelque chose touche au studio Key et que j’en parle, soit je fonds en larme soit je crie au génie, soit je m’offusque parce que J.C Staff a fait un travail que nous qualifierons de JCStaffien.

J’ai rien contre eux, vraiment rien, et j’aime pas m’acharner toujours sur les mêmes mais ils ont déjà réussi un anime, comme par exemple…. euh… attendez j’attrape mes notes… (…)

(deux heures plus tard)

Il est temps de découvrir ce qui pourrait être le premier chef d’oeuvre de ce studio, car cette seconde partie de l’aventure de notre bande d’amie promets de belles émotions, et donc comme d’habitude une consommation excessive de mouchoirs en papier.

Rinn

Après avoir réussi à avoir une équipe de baseball complète en recrutant d’autres membres pour les Little Busters! et après avoir confronté et résolu tous les problèmes de chacun, Riki et Rin arrivent doucement vers la vérité sur le « secret de ce monde ».
Qu’arrivera-t-il quand ils sauront la vérité sur ce monde surpassant la logique, et où quelque chose d’inconnu est présent? Bientôt, la vie des Little Busters! changera pour toujours.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=ypas1Bu7cws

 

Pour ceux ayant fait le visual novel (la partie refrain donc), vous savez pertinemment qu’il y a énormément d’attente concernant cette partie de Little Busters! Peut-être même plus qu’aucune autre adaptation de chez Key (parce qu’il faut dire très sincèrement que dans tous les visuals novels que vous pourriez faire, cette route est l’une des meilleures qui soient). Alors commençons par une banalité affligeante, Refrain est à LB! ce que After Story est à Clannad, donc si on devait mettre des mots dessus, c’est ce qui sépare un anime bon du chef d’oeuvre de l’animation japonaise.

Sachant cela, qu’en est-il de l’adaptation? Le travail de J.C Staff sur cette adaptation (comprenant la premiere saison) est assez moyen pour rester correct, et malgré une pointe d’améliorations sur certains épisodes (les déjà diffusés au moment de la rédaction), si bien que par exemple l’ensemble 2-3ème sont réussis alors que le 4ème est un cran en dessous. Comme si les efforts s’arrêtaient… alors que l’histoire est tout aussi importante. Sur le plan graphique il y a un léger mieux, mais admettons que ce soit secondaire pour une fois.

bakesubs-diogo4d-little-busters-refrain-04

Pour la bande son, le constat est que comme pour la saison 1, les thèmes sont ceux déjà connu ou de la partie du recit du VN, autant dire que c’est un accord parfait entre la scène et son accompagnement. Montant en puissance dans la tristesse (à l’instar d’un opening qui annonce la couleur), il est clair que c’est l’un des atouts de cet anime.

Mais ce que vous ne savez pas de cet anime, c’est qu’il est aussi bien écrit que Clannad After Story. Le studio Key a un don pour ces histoires, comme ils le referont par la suite avec Rewrite et ses routes Moon/Terra (qui n’existe pas en anime ne cherchez pas). Ici l’intrigue est menée vers ce fameux secret avec un rythme effréné, avec une narration lente contrastant avec les révélations qui apparaissent rapidement, et chose plutôt unique, on se surprendra assez rapidement à verser quelques larmes car des scènes sont intenses (Komari dans l’épisode 4, Kuragaya dans l’ep 3). Mis à part certains moments de légèreté, l’ambiance revient assez vite.

Little Busters Refrain - 03 - Large 06

Pour conclure et même avant que l’anime soit fini (car on va admettre que le studio qui fait l’adaptation ne peut pas massacrer une merveille de scénario), il faut comme pour Clannad voir Little Busters! comme un ensemble, donc avec « Refrain » inclu. Et ce que l’on pouvait reprocher à l’un disparaît aussitôt avec l’autre. Ça en deviendrait même presque une habitude sur les licences importantes chez Key, même si les premieres échappent à la règle et que Angel Beats! n’est pas construit comme ça. En gros, si on voit Clannad et Little Busters! comme deux œuvres majeures du studio, elles ont bel et bien le même niveau. Et si on va par là, et j’essaye d’être le plus objectif possible… Clannad After Story est dans le top 5 des animes de myanimelist. Donc vous savez à la fois ce que je crois et ce que j’espère pour Little Busters! Refrain.

L’histoire a ce potentiel, et si par bonheur c’est le cas… Préparez les mouchoirs et préparez-vous à apprendre le secret de ce monde avec Riki et Rin. Vous loupez à coup sur quelque chose en ne regardant pas cet anime, si vous en avez le courage affrontez cette ensembles de deux saisons qui marquent un tournant pour les auteurs, car ce qu’ils feront après sera forcément encore plus grandiose. Alors qui sait, après Clannad After Story, Little Busters! Refrain, à quand un autre chef d’oeuvre en provenance d’Osaka?

Little Busters Refrain - 01 - Large 01

Reste une question cependant, cet anime au scénario bouleversant finira-t-il dans le top 10 des animes? Si Stromae se demande où est Papa, puis-je me demander où est l’adaptation anime de Rewrite? Tant de question qui n’ont pas (pour l’instant) de réponses!

©J.C. Staff, Sentai Filmworks, Warner Bros, Key Visual arts.

http://litbus-anime.com/

Boutique-japon

About Rudovikku

A lire

Les figurines avengers x samurai au Tamashii comic con

Pour faire plaisir aux fans de figurines, les figurines avengers x samurai étaient présentés au Tamashii …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.