Récemment !

Ghibli en pixel art

Les studios Ghibli sont l’objet de multiples fascinations, et ce n’est pas étrange si la BBC a classé « le voyage de Chihiro » en 4e position des meilleurs film du 21e siècles. Très partagé et regardé, les détournements de l’oeuvre de « Ghibli » reste une passion de fan-artiste.

Dans cette série, c’est le pixel art qui est à l’honneur et qui met les principaux personnages de l’oeuvre du studio dans une vie des 90’s dont la plupart n’a même pas eu l’honneur. Le pixel art s’inscrivant de plus en plus comme un mouvement du design contemporain relié à une « geek-culture » omniprésente.

Princesse Mononoke.

Le prince Ashitaga et son fidèle destrier Yakubu.

8-bit-Ghibli ashitaka

La princesse Mononoke et son « frère » loup.

8-bit-Ghibli Mononoke

Porco Rosso.

Moment calin pour le pilote transformé en cochon.

8-bit-Ghibli Porco Rosso

Le château dans le ciel.

La statue devenue icone depuis qu’elle existe réellement à l’entrée du parc Ghibli près de Tokyo.

8-bit-Ghibli le château dans le ciel

Pompoko.

La famille Pompoko réunit au grand complet.

8-bit-Ghibli Pompoko

Le château ambulant.

Tour à tour, c’est le château lui-même qui est recréé en pixel art,

8-bit-Ghibli le château ambulant

Puis le fameux épouvantail.

8-bit-Ghibli château ambulant

Kiki la petite sorcière.

La bien aimée Kiki, petite sorcière en devenir, dans son emblématique envol accompagnée de son chat.

8-bit-Ghibli Kiki la petite sorcière

Totoro

Devenu la mascotte du studio, Totoro représentait sous la pluie dans l’attente de son bus.

8-bit-Ghibli Totoro bus

Ponyo.

8-bit-Ghibli Ponyo

Le royaume des chats.

8-bit-Ghibli le royaume des chats

8-bit-Ghibli chat

Le voyage de Chihiro.

Deux scènes emblématiques du Voyage de Chihiro, considéré par la critique comme un des meilleurs films du 21e siècle, la scène où la petite fille refuse l’or – factice du sans visage –

8-bit-Ghibli chihiro bis

Et celle où Chihiro se retrouve coincé dans l’ascenseur avec un imposant invité des bains.

8-bit-Ghibli Chihiro

Plus qu’« un attrape-like », je voulais partager ces quelques images geeko-japonisantes, d’un studio qui a toujours cherché l’onirisme dans ses histoires, pour prendre conscience que l’imagerie geek, comme l’imagerie japonisante est une tendance mainstream de l’ère contemporaine. Plus un univers réservé aux quelques initiés.

8-bit-Ghibli Logo

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

La Bulle de Sheya #2 : mes recommandations shôjo

Cela fait maintenant plus de 10 ans que je lis des mangas. Je n’ai pas …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer