Récemment !

Haikyo, lieux abandonnés du Japon

Haikyo est un mot japonais signifiant « les ruines ». Evidemment, le Japon a lui aussi ses lieux abandonnés. Des plus extraordinaires au plus sinistres, voici quelques haikyo que l’on peut trouver au Japon.

1. Nara DreamLand

article-nara-dreamland

C’est sûrement le plus connus des lieux abandonnés du Japon. C’est un ancien parc d’attraction situé à Nara, dans la banlieue d’Osaka, qui était connus pour être une « contre-façon » des parcs Disneyland. La principale raison de la fermeture, le 31 août 2006, de ce parc est l’ouverture de Dineyland Tokyo et d’Universal Studios Japan. Depuis lors, les bâtiments et les attractions sont en total délabrement.

2. Gunkanjima

Gunkanjima_Block_65

C’est une île du Japon de la préfecture de Nagasaki. En 1887, un gisement houiller fût découvert sur cette île, ce qui fit que ce lieu fût densément peupler d’un coup, notamment par les miniers et leurs familles. La baisse de l’activité minière dans les années 70 a provoqué le départ des derniers habitants. C’est désormais une ville fantôme abandonnée aux intempéries.

3. Yubara Strip-Club

strip-tease-club

C’est dans un coin de Yubara Onsen Village que l’on retrouve ce strip-club abandonné. Le lieu était apparemment illégal, ce qui aurait causé sa fermeture. On y trouve encore la salle de spectacle, toujours décorée de ses guirlandes de fleurs et de ces lanternes, ce qui donne un air sinistre à ce lieu.

4. Love hotel Fuurin – Chiba

lieu_abandonne_japon-04

Un Love Hotel est un endroit où les couples se retrouvent pour des moments torrides avec leurs partenaires. Bien souvent, chaque chambre a sa thématique et ses propres gadgets. On peut donc avoir une chambre avec un lit qui tourne pendant vos ébats ou encore, comme ci-dessus, une chambre médiévale. Cet hôtel contenait 10 suites luxueuses ainsi qu’un jardin zen. Les Love Hôtel ne faisant plus aussi fureur qu’avant, celui-ci a fermé pour cause de faillite.

5. Minami Pachinko – Shikoku

haikyo-Minami-Pachinko

Une petite salle d’arcade, normalement très prisé par les japonais. Les collectionneurs trouveront peut être leur bonheur en fouillant les vieilles machines encore sur place.

6.  École primaire de Namezawa

ecole-abandon

Une école primaire perdue au milieu des alpes japonaises. Les professeurs et les enfants ayant désertés les lieux, cette école est malheureusement à l’abandon. On peut encore imaginer l’ambiance conviviale qui devait régner dans cette petite école qui ne devait pas avoir beaucoup d’étudiants.

7. Établissement Midori no sono

lieu_abandonne_japon-08

Une ancienne école maternelle de Kanagawa. Apparemment, l’école aurait fermé lorsque Niikura Midori, la supposée fondatrice, est décédée.

8. Hôtel Kuroshiyo Inn. -Île Awajima

haikyo - hotelabandonnée

Cet hôtel est l’un des haikyo des plus connus. Après son abandon, il a probablement été squatté puis ravagé, ce qui expliquerait l’état lamentable des lieux. Des fauteuils éventrés, des murs plus sales qu’ils ne le devraient et un nombre incalculable de débris parsèment le sol, comme vous pouvez le remarquer sur la photo. Un endroit digne d’un bon vieux film d’horreur.

9. La Base militaire de Fuchu

fuchu-satellite-dishes

Cette base militaire remonte aux années 50. Elle était dédiée aux systèmes de communication de la US Air Force et a été tout particulièrement utilisée pendant la Guerre du Vietnam. On peut encore y trouver les bâtiments où résidaient les militaires ainsi que certains équipements dépassés. Ses deux antennes sont devenues un emblème. Bien que ce lieu soit à l’abandon, étant un bien militaire, il est encore surveillé pour que personne ne s’y infiltre.

10. La vache égarée

lieu_abandonne_japon-18

Ce petit bâtiment au allure comique est en réalité une boutique de crème glacée, perdu au fin fond des alpes japonaises. La première question que l’on pourrait se poser est : « Qui pouvait bien venir manger une glace ici ? »

Toutes les photos de cet article ont été prises par Jordy Meow.

 

 

Comments

comments

Boutique-japon

About Sheya-chan

A lire

Jouer aux jeux vidéos à Tokyo.

Jouer aux jeux vidéos à Tokyo, vieux rêves de gosses. Et évidemment, le Japon regorge …

3 commentaires

  1. quelqu'unquipenseatoi

    Article très intéressant et bien écrit :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *