Récemment !

Le journal des JO : jour 6.

Le Japon est déçu, le Judo bien que fortement représenté dans cette revue quotidienne ne fait plus recette. Une seule médaille d’or, quelques médailles de moins grande valeur ne permet plus au Japon de tenir son rang dans le classement des médailles qui lui est défavorable. 12e. Bien qu’avec 19 médailles au total, le Japon est la troisième nation la plus médaillé, après la Chine et les USA qui de toutes façons resteront intouchables en tête des classements, son faible ratio de médaille d’or, à peine 10.5% de ses médailles, ne lui permette pas d’envisager de jouer un rôle de nation majeur.

 

Natation et réconciliation national en argent

Cependant, il y a des satisfactions que l’on ne peut cacher, et celles-ci viennent des bassins. Malgré des premières places très difficile d’accès tant la qualité des nageurs de tête ne peut être discuter, c’est coup sur coup que le pays du soleil levant a remporté ses deux premières médailles du jour, en début de soirée.

IRIE Ryosuke, a tenu la dragée haute au nouveau champion olympique Tyler Clary, pour s’emparer de la médaille d’argent sur le 200 mètres dos, et il ne s’est fallu que d’une poignée de centième pour que celle-ci soit d’or. Une course rapide, puisque Clary a battu le record olympique de la discipline pour s’imposer, qu’Irie a intelligemment mené en restant à l’affût du duo de tête jusqu’aux 150 mètres avant de participer pleinement au combat final en compagnie du favori Lochte et du vainqueur de l’épreuve. Un dernier 50 mètre qui aurait pu lui donner le titre olympique, à une main près. Une déception sur la course qui est une grande joie sur l’épreuve.

Ryusuke Irie ( au premier plan) après le dernier virage à la finale du 200 mètres dos.

 

SUZUKI Saotomi, également déjà médaillé, elle, participait à la finale féminine du 200 mètres brasse. Pousser dans ses derniers retranchements elle s’arracha pour conquérir la deuxième place, la première étant définitivement inaccessible puisque pour l’obtenir il fallait battre le record du monde. Heureuse, elle tomba dans les bras de la championne olympique dès la fin de la course.

Saotomi Suzuki dans les bras de la nouvelle recordman du monde du 200 mètres brasse.

Au Japon, les journaux ne se sont pas trompés, nos deux argentés y figurent à la une, présentant leur deux médailles respectives en une. « Un tatami pour les décevoir tous, un bassin pour récupérer les coeurs ». A demain pour une nouvelle revue des Jeux Olympiques de Londres côté Japon. Nihon Gambatte !

Classement et médaille.

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Coupe du monde 2018 de football en Russie

La coupe du monde 2018 de football se déroulera en Russie, à partir de juin 2018. …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer