Récemment !

Oshibori

Parmi les choses qui font les petites choses de l’hospitalité japonaise, dite « omotenashi », qui la rende si spécial. Lorsque vous entrez dans un restaurant, il suffit d’attendre quelques secondes pour que l’on viennent vous apportez du thé vert chaud et un « oshibori »[おしぼり], une petite serviette humide et chaude pour vos mains et votre visage. Ces petites attentions font parties de la vie courante du Japon où le client est pour l’occasion vraiment traité comme un roi à grand renfort de « irrashaimase » [Voir les salutations en japonais.].

Serviette chaude sur un reposoir en bambou.
Sur un reposoir en bambou.

Origine de l’oshibori

Il se dit que l’origine de la pratique remonterait à plusieurs centaines d’années quand les familles proposaient à leurs invités des vêtements humides, pour qu’ils se rafraîchissent. Petit à petit, par souci pratique, l’habit alors proposait est devenu une simple serviette de coton humide. Cette pratique est très largement répandu de nos jours dans la plupart des restaurants dans lesquelles vous irez au Japon.

Oshibori et verre de thé.
Oshibori et verre de thé.
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Kendama

Qu’est ce qu’un Kendama ?  Un kendama [けん玉] est une sorte de jouet qui est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *