Récemment !

Saikin, Imouto no Yousu ga Chotto Okashiinda ga

Saikin, Imouto no Yousu ga Chotto Okashiinda ga  [最近、妹のようすがちょっとおかしいんだが] est un anime adapté d’un manga sorti à partir de décembre 2010 écrit par Mari Matsuzawa et publié chez Kadokawa.  L’anime, quand à lui, est diffusé depuis janvier 2014 et a été fait par les studios project No.9.

Visual

 

trailer

L’anime se déroule selon le tryptique Mitsuki, son grand frère, Yuko, et un fantôme, Hyori , qui tente de prendre possession de son corps. Par moment, elle y parvient et le comportement apparent de Mitsuki change du tout au tout.

Saikin, Imouto no Yousu ga Chotto Okashiinda ga, snap
Mitsuki, la brune, Hyori, l’ange.

Hyori est attiré par Yuko et son objectif est de le séduire pour parvenir à ouvrir les « portes du paradis » et ainsi s’extirper du monde des vivants. Yuki fait son apparition à la fin de l’épisode 2, plus mature, elle semble plaire et être attirer par Yuko, sentiment et présence qui petit à petit gêne Mitsuki, qui semble avoir pris le pli de Hyori et être attirer par son frère. Petit à petit, Hyori prend pleinement possession du corps de Mitsuki, qui est réduite à observer comme un fantôme.

Yuki & Yuko
Yuki & Yuko
 
Les produits du Japon dans la boutique

About Shinal

A lire

Art à la craie sur tableau noir – Otaku dans la classe

Art à la craie sur tableau noir. Nous savions les japonais friands de nouvelles tendances …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer