Tokyo Street View | Interview

Tokyo Street View est un site portant sur le voyage au Japon et visant à filmer des lieux du Japon en très grande qualité. Grâce à lui, depuis chez vous, vous allez pouvoir admirer les différents lieux de vie du Japon. Le site du Japon est allé à la rencontre de son créateur Gonzague, au Japon depuis presque 12 ans et initiateurs de multiples projets web et multimédia, afin qu’il nous parle de ce nouveau venu dans le paysage internet en lien avec le Japon. Il nous y transmet ses visions du Japon et nous fait part de sa grande expérience asiatique, tout en expliquant au mieux son projet vidéo :

tokyo street view

Bonjour Gonzague, pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui lisent l’interview et surtout présenter ton parcours avec le Japon ?

Et bien je m’appelle donc Gonzague, je suis Lyonnais d’origine et je vis depuis bientôt plus de 15 ans en Asie. J’ai à mon palmarès la création de plusieurs sites Web comme GeekStuff4U.com (toujours actif), AkihabaraNews (toujours actif) et NihonCar (fermé), qui m’ont valu en 2008 le Power50 (Tech Award) décerné aux 50 personnes les plus influentes dans le monde comme Steve Jobs, Steve Balmer, Shigeru Miyamoto, Loic Lemeur et bien d’autres.

Aujourd’hui je me concentre sur un vieux projet que j’avais commencé en 2009 et que je n’ai pas pu finir et qui est TokyoStreetView, un site de vidéos contemplatives sur le Japon en 4K (4x fois plus grand que la HD). Ces vidéos n’ont pas pour but d’être des vidéos touristiques mais plutôt une façon pour moi de vous faire découvrir le Japon sous un autre angle et le Japon que j’aime.

Kinkakuji
Kinkakuji, vue d’automne.

Tu as été au Japon, combien de temps et pour y faire quoi ?

Avant d’arriver au Japon j’ai vécu à Hong Kong avec ma femme (Japonaise) et depuis 2002 je vis au Japon où j’y ai créé une société et plusieurs sites web.

Qu’est ce que tu as découvert que tu n’attendais pas ? (de positif et de négatif )

Comme tout le monde qui ne vit pas au Japon j’en avais une idée un peu fausse; et d’avoir vécu à Hong-Kong avant ne m’a pas aidé. Le Japon, comme la Corée est un pays vraiment à part et ce même dans l’Asie. Je ne m’attendais pas, à cette époque, à voir un pays aussi fermé sur lui-même (ce qui reste encore un peu le cas) et où le juste milieu n’existe pas. Ici c’est noir et blanc; le gris ils ne connaissent pas. Le Japon est un pays à la pointe de la technologie pour certaines choses (même si cela est de moins en moins vrai aujourd’hui) et pour d’autres nous avons l’impression d’être dans les années vingt (Banques et autres). Alors bien sûr les choses changent ; mais à mon arrivée de Hong Kong quelle ne fut pas ma surprise de voir les supermarchés fermer a 18h, impossible de pouvoir retirer de l’argent au guichet automatique après 15h, de devoir payer 3 fois plus cher mes communications téléphoniques sur mon portable pour 5 fois moins de temps de paroles… Le Japon est un pays magnifique où j’aimerais passer la fin de ma vie. Mais il faut aussi être réaliste, le Japon est un pays très ancré dans le passé, voire trop ; et contrairement aux idées reçues, pas assez tourné vers le futur.

Si tu devais conseiller à nos lecteurs les endroits où il faut absolument aller ce serait …. ?

C’est une question très difficile, il y a tellement de choses à voir au Japon. Il y a bien sûr les incontournables Tokyo, Kyoto ; mais dans n’importe quelle ville ou village du Japon il y a toujours quelque chose de magnifique à voir. Mon conseil serait tout simplement de prendre le temps et de marcher, et si possible d’aller un peu plus dans la campagne et loin des lieux touristiques. Mes plus beaux souvenirs ne sont pas que des paysages, mais aussi et surtout des rencontres avec des gens simples et gentils qui vous font vivre le Japon autrement.

Paysage du Japon par Charles Hung.
Paysage du Japon par Charles Hung.

Concernant ton projet, quand est-ce que celui-ci a été pensé et comment as-tu travaillé pour le rendre viable ?

Ce projet est parti en fait d’une expérience que j’avais voulu lancer sur AkihabaraNews en 2007 et qui, par manque de motivation des personnes en charge de ce projet, n’a jamais réellement abouti. Et c’est donc en octobre dernier que je me suis dit qu’il était temps de reprendre ce projet et de profiter de l’arrivée de la 4K ou Ultra HD pour enfin me « lâcher ». Pour l’instant je me finance tout seul pour ce projet ; mais j’aimerais trouver des sponsors pour continuer cette aventure et pour les futures modifications que je veux y apporter.

Hanabi par Akinori NosekiQuelles ont été les difficultés que tu as connues ? (pour le projet)

Je ne rencontre pas trop de problèmes pour ce projet, tout roule doucement. Alors certes il y a toujours un moment ou un autre où une « entité » ne vous prends pas trop au sérieux car contrairement a la NHK vous êtes tout seul et pas accompagné de 10 personnes et que votre caméra ne fait pas assez pro; mais bon, je fais avec et je trouve toujours un moyen de « shooter » ce que je veux.

Es-tu satisfait du résultat final ?

Non. Je suis un éternel insatisfait ; pour chaque vidéo que je fais je me dit que j’aurais pu faire mieux et j’envie (pas jaloux) ce que font d’autres personnes. J’aspire à la perfection tout en ayant un handicap majeur car je suis bien loin d’être parfait. Même si cela peut paraître assez négatif comme constat, cela me permet jour après jour de faire de meilleures et plus belles vidéos et ce pour le bénéfice de tous.

VIII. Peux tu nous raconter des petites histoires de ton Japon ?

Le mode « Panique ». C’est une expression qu’un ami journaliste automobile de la TV française et moi avons créé pendant certains tournages que nous faisions ensemble. Lorsque vous êtes journaliste et qu’un constructeur (Auto ou autre) vous prépare un test, tout est réglé au « micro-poil » de seconde; rien n’est laissé au hasard. Cependant, en tant que journaliste étranger nous avons toujours une vision différente des choses dont nous voulons faire certains plans et dans un certain ordre, et c’est lorsque que l’on commence à tout chambouler que le mode « Panique » se déclenche chez nos amis Japonais. Leurs visages se décomposent et c’est la panique à bord ; car ils doivent très souvent refaire tout leur planning qui leur a pris des semaines de préparation et autant de temps pour être approuvé le tout dans un temps record. Alors bien sûr cela n’est jamais fait pour être méchant mais il faut avouer que c’est « rigolo » de les voir courir dans tous les sens pour quelquefois une chose toute bête comme de filmer B avant A ou de mettre A 20m plus loin.

IX. Enfin, si tu étais un personnage d’anime / manga, tu serais qui et pourquoi ?

Piccolo Daimao, car c’est un méchant au grand cœur et parce qu’il est super cool !

Piccolo par kingvegito

Voir ses autres sites : Akihabara News  // Tokyo street view

tokyo street view

Boutique-japon

About Shinal

A lire

Le train romantique de Sagano

Le train romantique de Sagano est un train mis à disposition des touristes afin de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *