Récemment !

Ichiban Japan, l’interview.

L’interview

Ichiban Japan logo

 

Bonjour Ichiban Japan,  pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui lisent l’interview et surtout présenter ton parcours avec le Japon ? 

Je m’appelle Guillaume Jamar, j’ai 23 ans et j’habite dans le 91 à 20 minutes de Paris. Comme beaucoup, j’ai été amené à m’intéresser au Japon grâce aux mangas. Tout petit, j’ai commencé à lire Dragon Ball, Fly, Noritaka, Slam Dunk, (…) , puis ma collection est devenue énorme (je ne regarde pas d’anime, je préfère lire). Pour moi, le Japon n’était même pas un rêve car trop loin, trop cher et trop compliqué.

Dragon Ball, Fly, Noritaka, Slam Dunk, tome 1.

Finalement, en regardant par hasard sur internet, j’ai vu que ce n’était pas si irréalisable. Donc j’ai décidé d’y aller. Concernant le japonais, j’ai commencé à apprendre quelques mois avant mon voyage grâce à des cours sur internet puis en correspondant par écrit avec des Japonais(es) et à l’oral en en rencontrant sur Paris.

 

Tu as été au Japon, combien de temps et pour y faire quoi ? 

J’ai effectué 2 voyages d’un mois au Japon, un en juillet 2012 et un autre en février/mars 2013. J’y suis allé la première fois en tant que touriste pour découvrir, et la deuxième fois dans le but bien précis de filmer un maximum de choses.

 

Qu’est ce que tu as découvert que tu n’attendais pas ? ( positif et négatif )
Positif : énormément de rencontres, la générosité des Japonais (je m’y attendais mais pas autant), le train sur Tokyo qui est très pratique et facile à prendre pour les étrangers car tout est extrêmement bien indiqué, le ROUND 1 (game center pour les sportifs avec ping pong, basket, baseball, foot, …), les rites à suivre dans les temples et sanctuaires.

Négatif : des salarymen (ou autres) complètement saouls dans les stations de métro et personne qui ne fait attention à eux, des Japonais qui me répondent en anglais avec un accent difficilement compréhensible alors que je leur parle en japonais, certains gaijin (étrangers, comme moi) qui prennent les Japonais de haut, la ville de Toyotamachi (ville sans âme, presque fantôme) où j’ai dormi chez un ami ouvrier qui vit dans des conditions indignes.

 

Si tu devais conseiller à nos lecteurs les endroits où il faut absolument aller ce serait …. ? 

Kyoto, la ville qui fera chavirer votre cœur, mais aussi Nara, Kanazawa, Yokohama, Hakone et le Mont Fuji. À Tokyo, les quartier d’Odaiba, Ikebukuro, Sugamo et Harajuku.

 

Le fameux "temple d'or" de Kyoto.
Le fameux « temple d’or » de Kyoto.
Concernant le projet Ichiban Japan, quand est-ce que celui-ci a été pensé et comment as-tu travaillé pour le rendre viable ? 

C’était une vague idée que j’avais en tête, je pensais à quelques trucs marrants à faire mais rien de concret. Et puis, une semaine avant mon premier voyage, je me suis acheté une petite caméra en me disant qu’au pire, ça ferait des souvenirs de voyage. Je me suis dit que j’allais filmer un peu et voir ce que ça donne, que j’arrêterais si je voyais que ça donnait comme résultat un truc tout moisi et pas original. J’ai vu que ça pouvait être pas trop mal donc j’ai continué. En rentrant, j’ai commencé le montage vidéo et ça donne ce que vous voyez maintenant !

 

Quels ont été les difficultés que tu as connu ? 
Ichiban Japan, tokyo.Je suis un amateur et j’assume totalement ce côté dans mes vidéos. La caméra utilisée est une caméra premier prix, c’était aussi la première fois que je faisais du montage vidéo. Mais le pire, c’est au niveau du son ! J’ai énormément galéré pour faire mes voix off ! Elles s’améliorent d’épisode en épisode, un abonné de ma page Facebook (Namikaze, encore merci !) m’a d’ailleurs fait cadeau d’un super micro pour m’aider !
Après, l’autre difficulté est que je suis seul pour tout faire donc c’est parfois un peu difficile et prenant. J’ai dû me faire connaître avec mes propres moyens, sans partenariat, ni rien.

 

Es-tu satisfait du résultat final ?

Ça peut aller ;)

Les épisodes s’améliorent de plus en plus concernant la technique et la qualité de montage. Mon problème est que je veux toujours faire au plus vite, donc je me précipite. Par exemple, j’annonce toujours une date de sortie alors que je suis encore loin d’avoir bouclé l’épisode… Ensuite je me retrouve bêtement dans l’urgence !

 

Enfin, si tu étais un personnage d’anime / manga, tu serais qui et pourquoi ? 

Je serais Nicky Larson (Ryo Saeba) car c’est mon papa. Le pire, c’est que c’est vrai ! Je suis le véritable fils caché de Nicky Larson ! Plus sérieusement, je pense que c’est le personnage de manga qui me ressemble le plus, et c’est pour cela que je l’adore. Sinon j’aime aussi Sendô (Slam Dunk), Light Yagami (Death Note) et Hiruma (Eyeshield 21).
Mais en fait, on se voit toujours un comme héros super stylé mais…. peut-être que je ne serais qu’une pauvre tache genre Yamcha ou Krilin (DBZ) !

Ichiban-Saeba

 


Les épisodes

 

Chapitrage:
Épisode 1 : TOKYO OTAKU
– Introduction
– Akihabara
– Maid Café
– Sex Shop
– Nakano
– Game Center
– Le mot de la finÉpisode 2 : LE JAPON À LA BAGUETTE
– Introduction
– Distributeurs
– Plats chauds
– Types de restaurants
– Desserts
– Wasabi
– Le mot de la finÉpisode 3 : NATURE ET DÉCOUVERTES
– Introduction
– Hakone
– Ryokan
– Onsen
– Kamakura
– Daibutsu
– Le mot de la finÉpisode 4 : MODE IN TOKYO
– Introduction
– Shibuya
– Shinjuku
– Ikebukuro
– Karaoke
– Odaiba
– Le mot de la finÉpisode 5 : LE VIEUX TOKYO
– Introduction
– Meiji-jingu
– Senso-ji
– Sugamo
– Golden Gai
– Le mot de la finÉpisode 6 : KYOTO
– Introduction
– Guest house
– Fushimi-inari
– Gion et Higashiyama
– Ryozen Kannon
– Kiyomizu-dera
– Kyoto nocturne
– Le mot de la fin

 

 


Suivre Ichiban Japan

 Youtube

Facebook 

Twitter


Bonus par Edg’Art

 

Ichiban Japan, passage dans dragon ball Z, par Edg'Art
Ichiban Japan, passage dans dragon ball Z, par Edg’Art

Comments

comments

Boutique-japon

About Shinal

A lire

Plateau de Soni, préfecture de Nara.

La magnificence du plateau de Soni, un village de 1500 habitants, dans la préfecture de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *