Récemment !

Une semaine à Tokyo

Les chroniques de Sheya #5 : une semaine à Tokyo !

Avant que vous ne commenciez, je souhaiterais vous rappeler que c’est mon propre voyage préparé par mes soins et en fonction de mon budget. Il y a une multitude de choses que je n’ai pas faites à cause du prix et évidemment j’en ai fait d’autres qui n’intéresseraient pas tout le monde ! Avant de partir en voyage, renseignez vous bien par vous même des choses qui pourraient vous plaire. De plus, je ne parlerais ni de Yokohama et du palais impérial dans cet article. Si ça vous intéresse, je vous conseille de lire les Chroniques #2 !

Bonne lecture !

Vue de la Mori Tower (Roppongi)
Vue de la Mori Tower (Roppongi)

Si vous comptez passer une semaine à Tokyo et que vous ne savez pas quoi faire devant l’immensité de choix qui s’offre à vous, voici les choses que j’ai moi-même faites pendant ma semaine dans la capitale du soleil levant !

Odaiba

IMG_8035Tout le monde à déjà entendu parler d’Odaiba et de son gundam géant ! C’est une île artificielle se situant dans la baie de Tokyo. Je vous conseille de vous y rendre peu avant le couché du soleil. Pour y accéder, il suffit de prendre le monorail de la ligne Yurikamome qui passe sous le Rainbow Bridge. Essayez de vous mettre à l’avant du train, il n’y a pas de chauffeur et vous pouvez admirer la vue tout le long du chemin ! Vous pouvez aussi traverser le pont à pied, mais faites attention car il ferme à partir d’une certaine heure.

Lorsque vous arrivez, rendez vous à la plage pour observer le coucher de soleil sur Tokyo et, si c’est la période, observer les péniches restaurant sur la baie. C’est un joli spectacle pour les yeux. Ensuite, plusieurs choix s’offre à vous : centres commerciaux, grande roues, simple balade, onsen, il y a le choix !

Les centres commerciaux

Il y a un bon nombre de centre commerciaux à Odaiba. Vous trouverez des magasins pour tous les goûts : chapeaux, téléphonies, manga, goodies, etc. Celui ce situant près de la grande roue est assez impressionnant avec son ambiance au rues italiennes et son plafond animé. Il vaut vraiment le coup d’œil. Certains japonais viennent même s’y marier pour son magnifique décors ! Mais c’est dans un autre centre commercial que ce trouve The SEGA Joypolis, une sorte de grand hangar fermé rempli d’attraction et de jeux d’arcade dans des versions très spéciales. Il en existe d’autre au Japon mais celui de Tokyo est le plus grand !

La statue Gundam

IMG_8061

Les cafés à thème sont très populaire au Japon, si bien qu’il en existe des dizaines et même des temporaires à certaines périodes de l’année. Le Gundam Café fait partis des plus célèbre d’entre eux et celui d’Odaiba à de quoi attirer le public avec sa statue à l’échelle de l’un des robots de cet animé si apprécié sur l’archipel. De ses 18 mètres, elle est très impressionnante et la nuit, une courte animation est organisé autour de la statue. Vous pouvez y voir un passage de l’animé en fond, de la musique et la statue bouge la tête et s’éclaire. A voir au moins une fois !

Odaiba Oedo Onsen Monogatari

Les onsens sont ses fameuses sources d’eaux chaudes  si populaire au Japon. Le principe est simple : vous vous revêtez de vos habits d’Eve ou d’Adam et vous pouvez allez vous prélasser dans les bains d’eaux chaudes. Avant de continuer, l’onsen dont je vais vous parler est strictement interdit aux personnes tatouées. Sachez que si c’est votre cas, peu d’onsen acceptent à ce jour les tatouages. Renseignez vous bien avant de vous rendre dans l’un d’eux.

L’Odaiba Oedo Onsen Monogatari est parmi les mieux classés de Tokyo et pour cause13620802_10208311785087063_6335614258336284335_n ! Lorsque vous arrivez, on vous remet un bracelet électronique qui vous permet d’acheter ce que bon vous semble à l’intérieur et de payer uniquement à la fin. Pas la peine de se balader avec son porte feuille avec soit ! On vous laisse ensuite choisir un yukata, une sorte de kimono léger que les japonais apprécient porter en été. Vous filez vous changer au vestiaire. On enlève tout, sauf les sous-vêtements. Et là, l’aventure commence, vous entrez dans la partie commune aux hommes et aux femmes. On se croirait dans un véritable petit festival. Des stands de nourriture et des jeux sont regrouper dans une grande salle avec un très beau décors. Tout le monde est en yukata ce qui nous donne encore plus l’impression d’être en plein matsuri, ces festivals que l’ont retrouve un peu partout au Japon durant l’été. Là, plusieurs choix s’offre à vous : vous pouvez acheter à manger et aller vous asseoir sur un tatami, vous essayer à la pêche au yoyo japonais ou d’autres jeux populaire, ou essayer l’onsen. A l’extérieur, il y a un rivière d’eau chaude. Vous sortez et il suffit de relever un peu son kimono et de marcher dedans. Elle est parsemé de petit cailloux, censé être massant. Personnellement, je trouvais que ça faisait plus mal qu’autre chose. Mais j’ai vraiment apprécié marcher dans la rivière et m’asseoir sur l’un des nombreux rebord, les pieds dans l’eau. Au bout, vous pouviez essayer les bains où des petits poissons viennent vous picorer les pieds pour enlever vos peaux mortes. C’est sympathique mais assez dispendieux.

Vient ensuite ce pour quoi vous êtes venus : les bains d’eaux chaudes. Ici, les femmes et les hommes sont séparés car, comme vous devez déjà le savoir, tout le monde est entièrement nu à l’intérieur. Je ne vous parlerai ici que de ceux pour femmes. Ils sont semblable à ceux des hommes mais il y a apparemment quelques différences.

Vous entrez donc dans les vestiaires où l’on vous donne une serviette et où vous laissez votre yukata et vos sous-vêtements. La plupart d’entre vous doivent penser « Ça doit être tellement gênant ». Je vous rassure, j’étais gênée. Mais cette gêne d’être totalement nue est très vite remplacée par celle d’être totalement perdu. Je m’étais quand même bien renseignée sur ce qu’il faut faire avant d’entrer dans un onsen : il faut bien se laver car il faut être propre pour entrer dans les bains. Et en arrivant dans la salle, je ne savais pas du tout où il fallait le faire… Finalement il suffisait de tourner à droite et il y avait une rangée de douche « à la japonaise », c’est à dire un miroir, un petit tabouret et un grand bac pour se rincer.

Une fois cette étape faite, il ne vous reste plus qu’à profiter ! Il y a une diversité de bain assez large : plusieurs températures, en intérieur, en extérieur, bain à remouds, bain froid pour ce rafraîchir. Vous pouvez aussi y trouver un sauna et une salle de massage, ces derniers étant payants. Ils vous suffit juste de rentrer dans un bain et de vous laisser aller. C’est très agréable et calme. Personnellement, j’ai vraiment adoré ça, tellement que je regrette vraiment de ne pas avoir pu y retourner. C’est relaxant et on oublie vraiment tout le stress que l’on peut avoir. Si vous commencez à avoir trop chaud, allez vous refroidir dans le bain d’eau froide !

J’ai adoré cet onsen et je le recommande vivement ! Mais attention, comme je l’ai dit plus haut, ne pensez pas y aller si vous avez un tatouage. Même si vous arrivez à entrer, une fois nu vous ne pourrez plus le cacher et le personnel se fera une joie de vous raccompagner à la sortie, et vous ne serez évidemment pas remboursé (c’est écrit dans les règles à l’entrée).

Udon
Udon

Tokyo

Tokyo Dome City

IMG_8085Le Tokyo Dome est un stade de 55 000 places. En plus d’être le terrain d’une équipe de baseball, les Yomiuri Giants, il accueille parfois des rencontres sportives, comme de football américain ou de basketball, mais également des concerts, notamment des AKB48, X-Japan ou encore Céline Dion. Autour de ce stade ce trouve un parc d’attraction, le Tokyo Dome City, parfait pour passer un bon moment en famille ou entre amis. Les attractions sont assez diversifiées et conviennent à n’importe quel public.

Asakusa

Temple bouddhiste le plus populaire de Tokyo, vous ne pouvez pas le louper avec sonIMG_8114 énorme lanterne et sa rue d’échoppe rempli d’articles traditionnels. De très nombreux touriste s’y pressent chaque jour, pour se promener mais également pour essayer de prier ou encore tirer des prédictions pour l’année à venir. Un peu plus loin, vous pourrez même essayer un jeu très populaire au Japon : attraper de petits poissons rouges avec une épuisette en papier. Asakusa est aussi le quartier où il faut se rendre si vous voulez voir les boutiques d’ustensiles de cuisine, fréquentées à la fois par les professionnels et les touristes souhaitant ramener un souvenir typique du Japon : bols, baguettes, céramiques, théière, verres, vous y trouverez forcément votre bonheur !

Tokyo Sky Tree

IMG_8144C’est une tour de radiodiffusion. Mesurant 634 mètres, elle est ouverte au public, leur permettant de monter au sommet pour une somme de ¥3,000 , soit 26,5€. De plus, il y a une attente assez conséquente si vous tenez à monter. Si vous ne voulez pas attendre trop longtemps, allez y le plus tôt possible (ouverture à 8 heure). D’en haut, la vue est imprenable ! Après tout, vous êtes en haut de la deuxième plus grande tour du monde à ce jour. Il y a également un restaurant à l’étage supérieur, si vous avez les moyens, pourquoi ne pas déguster un bon repas en contemplant la capitale nippone ?

Au pied de la tour, un grand nombre de magasin attirent nombre de clients. Vous trouverez notamment un Pokémon Center mais aussi une boutique kawaii et d’autres plus commune.

Vous pouvez également monter en haut de la Tokyo Tower, très connue car elle ressemble de très près à notre Tour Eiffel.

Parc Ueno

C’est un immense parc de 121 hectares au cœur de Tokyo. Il compte un bon nombre de choses plus ou moins touristiques : un parc zoologique (où vous pourrez observer des pandas), un gigantesque étang de lotus, des temples et des sanctuaires et même plusieurs musées nationaux, une salle de spectacle et des galeries d’expositions artistiques.

IMG_8194

La balade dans le parc est très agréable. L’atmosphère est détendue, on oublierait presque qu’on se trouve dans une des plus grandes villes du monde. Lorsque j’y ai été, le fameux jeu Pokémon Go venait tout juste de sortir sur les smartphones nippons, il y avait donc un nombre incroyable de dresseurs souhaitant capturer ces petites créatures.

IMG_8213L’étang de lotus est vraiment magnifique et si vous êtes attentif, vous pourrez peut être observer un bon nombre d’oiseaux, se cachant entre les nénuphars géants. A côté, un autre point d’eau où il est possible de faire du pédalo, dans ces fameux bateaux en forme de cygne. Si je me souviens bien, le prix était de ¥700 (environ 6,20€) ou ¥900 (environ 8€) pour y faire un tour.

Akihabara

Ou Akihabara Electric Town, est l’un des quartiers les plus célèbres de Tokyo pour saIMG_8262 communauté geekotaku. C’est le quartier des mangas, cosplays, goodies et électronique. On ne compte plus les magasins de figurines à cet endroit, tout comme les maid café. Chaque 500 mètres (et encore) une fille habillée en maid, ou soubrette en français, essaye d’alpaguer des passants pour qu’ils entrent dans leur café. Il y a aussi énormément de Games Center, ces grands immeubles où vous pouvez jouer à toutes sortes de jeu : Catch Machine, jeux musicaux comme les fameux tambours, des jeux vidéos comme Gunslinger Stratos ou encore Mario Kart et prendre des Purikura, ses fameux photomatons japonais. 

C’est un quartier qui bouge énormément, surtout la nuit. Si vous êtes fan du groupe AKB48, c’est aussi là que se trouve l’AKB48 Café, juste à côté d’un Gundam Café. Même si vous n’êtes pas fan de la culture Japanime, je vous conseille d’y aller au moins une fois, ça vaut le coup d’œil !

Harajuku

IMG_8258Autre quartier populaire de la capitale, il est célèbre pour ses boutiques très accès sur la culture kawaii. C’est à cet endroit que vous aurez le plus de chance de croiser des Lolitas, ces filles habillée avec de jolies robes et ayant un style un peu décaler. Les boutiques en vendant ne se compte plus dans ce quartier. Profiter en aussi pour manger une des fameuses crêpes japonaise ! (Conseil : Marion Crêpe est, paraît-il, la meilleure boutique pour en manger.)

Si tout ça ne vous intéresse pas vraiment, vous pouvez vous diriger vers Yoyogi Park où se trouve un  immense complexe shintoïste : le Meiji-jingu. C’est un très beau temple et il n’est pas rare de voir des mariages lorsque vous vous y rendez. Vous aurez aussi l’occasion de voir des barils de saké sur le chemin. C’est en général assez apprécié des touristes. Vous pouvez également visiter, pour ¥1000 (soit 8€81), un jardin composé d’arbres apportés de tout le Japon.

IMG_8377

Shibuya

IMG_8236Vous avez forcément déjà entendu parler de Shibuya ! Quartier de la mode avec sa fameuse tour 109, le passage piéton le plus impressionnant du monde, la statut d’Hachiko, ce chien mort en attendant chaque jour le retour de son maître lui-même décédé en voyage.

Si la mode vous intéresse, rendez-vous à la tour 109 : ce ne sont que des boutiques de vêtements et accessoires, plus ou moins commun. Attention, la tour 109 est réservée à la mode féminine, pour les hommes, il faudra vous rendre un peu plus loin pour trouver le 109 masculin. Pour observer Shibuya Crossing, le grand passage piéton ou des centaines de personnes traversent en même temps, prenait le temps d’un café au Starbucks. Il vous offrira une superbe vue sur la rue.

Mais Shibuya, c’est aussi ses Pachinko, machine à sous, et ses clubs d’hôtesse. Ne vous faites pas avoir par les filles vous proposant des Spécial Massage si vous voulez éviter des problèmes !

Roppongi

La vie nocture a Roppongi. Quartier très apprécier des étrangers, ils sont un bon nombre à s’y rendre la nuit pour ses bars et dicothéques. Mais n’ayant pas été moi-même, je ne vous en dirais pas plus. Qu’y a-t-il a faire, de jour, à Roppongi ?

Roppongi Hills est la place où se trouve la Mori Tower, la plus belle vue gratuite de
IMG_8278 Tokyo. Pour cela, il suffit de prendre l’ascenseur qui vous emmènera sur le toit où vous pourrez porfiter d’une superbe vue sur la capitale. Néanmoins, vérifiez bien que c’est ouvert lorsque vous vous y rendez. Pour ma part, je n’ai pas pu y accédé mais j’ai été visiter le musée qui se trouve en haut et qui organise des expositions temporaire. Pour mon plus grand plaisir, à ce moment là c’était une exposition sur le studio d’animation Ghibli. N’ayant pas pu me rendre au musée, j’étais vraiment très heureuse d’avoir pu voir cette exposition. Surtout qu’il y avait un chat-bus pour adulte ! Et nous avons pu profiter de la vue sur la ville.

Dans la tour, il y a aussi toutes sorte de magasins et de restaurant. Prenez le temps de flâner à l’intérieur.

Tokyo DisneySea

En périphérie de Tokyo, se trouve un parc Disneyland et à côté, le parc Disney dit « plus beau du mondeé : Tokyo DisneySea. Et il porte bien son titre. Tout est absolument sublime ! Que ce soit le palais d’Ariel (La Petite Sirène), les décors des attractions ou la zone d’Aladdin, tout est un véritable délice pour les yeux. En plus des attractions communes, il y a un bon nombre de spectacles à voir en plus de la parade habituelle dans les parcs Disney.

IMG_8340

Néanmoins, là encore comme dans tous les parcs de la licence, il ne faut pas y aller si vous êtes amateurs de sensation forte. Aucune attraction n’est exceptionnelle. De plus, la queue dans se parc et ridiculement longue. Pour les attractions les plus populaires, comptez facilement une heure, voire une heure et demi d’attente.

Si vous êtes fan de Disney, le parc vaut quand même le détour rien que pour les décors qui sont tout simplement sublime.

****

Vidéo résumant mon voyage :

C’est la fin des chroniques. J’espère que mon voyage vous aura donné quelques idées pour votre propre voyage ! Et vous, qu’avez-vous fait au Japon ? Ou qu’est-ce que vous voulez vraiment y voir ?

Retrouvez d’autres photos sur Twitter et Instagram avec le hashtag #SheyaInJapan !

Chroniques #1 – Chroniques #2 – Chroniques #3 – Chroniques #4 – Chroniques #5

Comments

comments

Boutique-japon

About Sheya-chan

A lire

Le Dragon Ball café

Le Dragon Ball café ouvrira ses portes à Osaka le 8 décembre. Il s’agit une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *