Récemment !
Bracelet Neko

100 choses à faire à Tokyo

 
Temps de lecture : 46 minutes

100 et + de choses à faire à Tokyo sont un mémento pour vous, et me, permettre, le jour où vous ne savez pas quoi y faire, vous pourrez venir y prendre quelques idées et de trouver un but à votre journée ! L’article se veut un permanent qui se transformera avec le temps et augmentera ses “choses à faire” en fonction des intérêts et des retours.

Capitale du Japon, et plus grandes villes du monde, Tokyo compte d’innombrables choses à faire.

Les activités touristiques de premier plan.

A l’ouest de Tokyo.

L’ouest de Tokyo regroupe deux pôles majeurs de l’activité Tokyoïte, la dite “bouillonnante” Shibuya et son fameux croisement photographié des milliers de fois par jour, et un des quartiers d’affaire les plus prospères au monde Shinjuku et l’image de ses tours sur fond de Mont Fuji. Shibuya est sans conteste l’arrondissement le plus visité de Tokyo, et par extension du Japon.

Shiba

L’arrondissement de Shibuya est célèbre dans le monde pour son croisement. C’est aussi et surtout un arrondissement dédié au shopping, avec le fameux 109, et à la distraction, la nuit. Harajuku, un quartier de Shibuya draine tout ce que le Japon crée comme tendance, et le temple Meiji est certainement un des lieux “sanctuarisés” des plus emblématiques de la capitale.

109

Le 109 de Shibuya est le mall ultime pour “japanese fashion addict” qui se respecte. Sur 9 étages, les gyaru du monde entier y trouvent leur bonheur à tous les prix.

Parc Yoyogi

Un forêt artificielle plantée dans les années 1920 au cœur de Shibuya d’où émerge le temple Meiji, dont on pénètre par une entrée séparée. Un lieu de rassemblement prisé des japonais lors des fêtes et des week-ends.

Temple Meiji

Temple Shintoïste créé à partir de la mort de l’empereur Meiji en 1912 et terminé en 1920, il est le lieu de mémorial de l’empereur et de son épouse Shôken. Détruit pendant la guerre, il fut reconstruit en 1958 en bois de cèdre. Il donna lieu lors de sa construction à une grande collecte d’arbre venant de tout le Japon. 100.000 arbres furent plantés dans le quartier de Shibuya à proximité du quartier de Harajuku. Il est un des lieux shintoïste les plus importants du Japon. Une école d’arts martiaux et une école de théâtre Kagura y a depuis été créé.

Rendez-vous au temple Meiji

Le temple le plus visité de Tokyo dont la forêt est composée de 365 espèces d’arbres différentes chacun donné par une préfecture du Japon. Passé l’impressionnante Torii, le temple se distingue surtout par le nombre d’événements en son sein. Il n’y est pas rare d’y apercevoir un mariage traditionnel japonais.

Sur la route séparant le parc Yoyogi de Harajuku, vous n’aurez a priori quasiment aucune chance de le manquer. Si vous faites la journée type de visite à Shibuya.

Site officielle.

Harajuku

Un des quartiers les plus colorés de Tokyo et sa rue la plus fameuse : Takeshita-dōri. Ici, toutes les modes issues de la sous-culture y ont leur étendard. Elle concentre un grand nombre de boutiques lolita, cosplay et kawaii. C’est d’ailleurs dans le quartier que les lolitas et les cosplayeurs se rassemblent les jours sans école offrant un “voyage” au visiteur sur la place qui fait face à l’ancienne gare.

Shinjuku

Quartier d’affaire, Shinjuku abrite le gouvernement central de Tokyo et de nombreuses tours à son ouest mais également le quartier chaud de Tokyo, le “kabuki cho” connu pour ses bars à hôtesse et la forte présence de Yakuza.

Shinjuku gyoen

Le parc de Shinjuku est un des plus appréciés du Japon à la période des hanami.

Gouvernement building

Le bâtiment de la mairie centrale propose un accès gratuit au public où il est possible d’observer par temps très clair le Mont Fuji, et, évidemment, d’avoir une vue imprenable sur la ville. Haut de 243 mètres, il fut terminé en 1991. Le bâtiment a été conçu par l’architecte Kenzo Tange.

Tokyo_Metropolitan_Government_Building_No.1_200908

C’est le spot officiel pour tous ceux qui veulent observer la ville gratuitement, plutôt que depuis la Tokyo Sky Tree ou la Tokyo Tower.

Sheya vous explique comment profiter de la vue d’un autre bâtiment de Roppongi dans sa semaine à Tokyo.

NHK studiopark

Le NHK Studiopark offre la possibilité aux visiteurs de se promener autour des studios et du musée de la NHK. L’offre du studio n’étant pas traduite, une bonne compréhension du Japonais est nécessaire pour profiter du lieu. Site officiel.

Kabuki cho

Le quartier chaud de Tokyo. Ici, bar à hôtesse, jeux d’argent, et sex-shop s’entrecroisent. Plutôt mal fréquenté, vous pourrez y croiser des yakuzas. Un endroit que nous déconseillons mais qui mérite tout de même le coup d’œil. Vous pourrez trouver des cybercafés pour la nuit à prix modéré en cas de manque de budget.

Au centre de Tokyo.

Le centre de Tokyo représente le cœur historique de la ville. Réputé pour son marché au poisson et pour son jardin impérial, il abrite le quartier le plus luxueux de la ville : Ginza & la résidence impérial dont le jardin est ouvert au public.

Tsukiji

Le célèbre marché au poisson de Tokyo se trouve à Tsukiji ( une station de métro de Ginza ). Pour assister à la criée il va falloir se lever tôt, 5h, et réserver sa place. Bien que professionnel, avec un minimum de préparation, je portais un costume, il sera ensuite simple de promener dans les étales des acheteurs et d’assister à des découpes de thon, toujours impressionnante. Il vous sera ensuite de déguster tout autour de Tsukiji des petits mets dans un marché gustatif, à ne pas rater.

Akihabara

Akihabara par HeiwaLe quartier “otaku” et toute son invraisemblance. Une “Japan expo” en temps réel et en permanence. Achat de doujinshi, manga amateur, maid café, marché du jeu vidéo ancien, théâtre des AKB48. Akihabara est un must see coloré dont on parle plus longuement ici.

Koishikawa korakuen

Le plus ancien jardin de Tokyo débuta sa conception en 1629. A l’origine étendu sur 25 hectares, il ne dispose désormais que de 7 hectares. Construit comme un jardin de promenade les arbres qui y sont plantées ont des fleuraisons à des périodes différentes afin de permettre à chaque mois venu en dehors de l’hiver d’offrir un spectacle différent.

Il reproduit également plusieurs paysages de Chine et du Japon miniaturisés.

Koishikawa korakuen par mikkot02

Palais impérial

La résidence de l’empereur du Japon se trouve au centre de Tokyo, fameuse vue depuis le nihonbashi, il ne vous sera pas possible de le visiter puisque la famille impériale y vit réellement. Son jardin est est lui ouvert au public. Vue imprenable sur le palais impérial, hiver et été.

Palais impérial de Tokyo

Jardin impérial

Le jardin du palais impérial, lieu de quiétude est accessible au public dans sa partie ouest.

Nihonbashi

Devenu un quatier commerçant abritant le siège d’une des plus grandes entreprises du Japon, Mitsui, Nihonbashi qui signifie “pont du Japon” est à l’origine un pont connu pour être le point de départ des grandes routes du Japon. Toutes les distances sont calculées autour de ce point jusqu’à aujourd’hui. Le pont fut immortaliser par les œuvres de Hiroshige comme ci dessous vu en hiver :

nihonbashi neige hiroshige

Hama Rikyu

Un jardin qui offre des vues magnifique, le hamarikyu est un parc situé au cœur de Tokyo, au milieu des immeubles. Lieu de villégiature pour la famille Tokugawa, il est ouvert au public depuis 1946. Son salon de thé le Nakajima-no-ochaya reconstruit à l’identique en 1983 était un lieu apprécié de la noblesse d’Edo.

Jardin Hama-Rikyu, Shiodome, Tokyo, par Yoshikazu Takada.
Jardin Hama-Rikyu, Shiodome, Tokyo, par Yoshikazu Takada.

Ginza

Presqu’un “sanctuaire” de la mode dans un pays qui en compte grand nombre, Ginza est depuis sa création considéré comme le quartier du luxe à Tokyo. Ses grands magasins se visitent et s’apprécient dont le Mitsukushi où il vous sera possible d’acheter de véritable kimono japonais à l’ancienne.

Ginza louis vuitton

Yasukuni

Le sanctuaire Yasukuni est l’objet de toute les attentions. Chaque année le premier ministre s’y rend pour rendre hommage aux “morts pour le Japon”. La polémique vient des pays alentours, la Chine en tête, qui reproche au lieu de rendre hommage à des criminelles de guerre parmi les millions de personnes qui sont représentées dans ce lieu.

Voir la suite

 

Cet article vous a plu ? 

 

0 / 6 5.6
Affiche ghibli

About Shinal

A lire

Kanazawa

Temps de lecture : 5 minutes  Kanazawa est la capitale de la préfecture d’Ishikawa. Bordée par les alpes japonaises, c’est une …

Un commentaire

  1. Super merci beaucoup !!! En complément pour ne vraiment rien loupé à Tokyo

     

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.