Récemment !

Dantalian no Shoka (ダンタリアンの書架)

Dantalian no Shoka [ダンタリアンの書架]

Faire un bonne adaptation d’un manga en 12 épisodes est une chose difficile. Le manga n’ayant pas été traduit dans notre langue, il fallait bien commencer par là, à savoir une production animée signée Gainax (Evangelion, Tengen Toppa Gurren Lagann).

Dantalian no Shoka, présentation.

Hugh Anthony Diward hérite de son grand père d’un vieux château et de toute sa collection de livres. Dans le sous-sol de cette demeure, il rencontre une fille bien mystérieuse: Dalian. Elle est en réalité la gardienne de la bibliothèque mystique de Dantalian, enfermant les livres démoniaques.
Les « gensho » (livres fantômes), ces livres interdits, pourraient nuire à l’équilibre du monde, seulement les gens sont fascinés par leurs pouvoirs et bien plus. Hugh et Dalian vont s’allier pour résoudre des affaires implicants des livres fantômes grâce à la faculté de Hugh de pouvoir ouvrir la bibliothèque de Dantalian.

 

En vous parlant de Guilty Crown, je faisais référence à un opening magnifique, le voici :

 

Je n’ai rien contre One Piece, Naruto ou d’autres, mais là on a un opening qui, musicalement, est très très différent de ce qu’on peut voir d’habitude. Je n’ai vraiment rien contre les productions populaires (enfin si, mais là n’est pas le sujet), mais quand un anime attaque avec une jolie chanson et en latin en plus,ça indique clairement que c’est un peu du sérieux. Et je sais que je me répète deux fois ci-dessus, alors faîtes comme si de rien était.
Et pourtant, Dantalian no Shoka souffre de sa conception elle-même. Le format court selectionné pour faire un anime ne me paraît pas le bon, sans avoir lu le manga, car cela manque de profondeur.
Il ne s’agit qu’un enchaînement d’énigmes, et malgré la qualité de narration, de dessin, de scénario cela reste juste suffisant dans l’ensemble. Pourtant il y a quelque chose d’indéniable: cet anime est très bon. On ne s’ennuie pas une seule seconde, pris entre les caprices de Dalian, ses éclairs de génie et le courage de Hugh qui en tant qu’officier de l’aviation britannique pendant la première guerre mondiale est un personnage plein de volonté.
Dantalian00044-650x365.jpg
Alors voilà le dilemme, doit-on voir cet anime sachant que ce sera très court et un peu brouillon tant l’histoire du manga a du être comprimée ou bien se laisser tenter ?
Tout d’abord si nous nous attachons à la qualité de l’anime graphiquement, c’est plutôt bien fait avec un peu la même façon de faire que l’on voyait sur Gosick pour dessiner des décors du début du siècle dernier. Même les personnages sont convaincants. Une petite mention spéciale à l’épisode 9 et à son design particulier.
Les personnages en eux mêmes sont assez marqués par leur caractéristiques de départ, car Hugh est bel et bien un anglais (on ne peut en douter dans son comportement) et Dalian est certes mystérieuse, un peu dure avec lui et gourmande, mais elle n’est pas seulement ça. Au fur et à mesure de l’histoire, on la découvre bien plus sympathique que l’on ne la pensait.
dalian1208.jpg
Pour la bande son, pas de fautes notables, tout est juste et colle à l’action. Forcément elle doit aider à rendre l’anime un peu plus sombre, et forcément elle y arrive sans être trop présente. Il n’y a d’ailleurs pas de dialogues trop inutiles, l’ensemble est suffisamment rythmé.
Pour finir, on finit par s’y prendre comme à un jeu passionnant, car là est la magie de cet anime. Sans être excellent, chaque moment passé à le regarder est un plaisir. Même si on revient souvent dans le schéma habituel où la résolution de l’énigme amène forcément à la dégustation du thé, on se surprend à continuer à regarder. Il n’est pas exceptionnel, il est tout simplement très bon comme anime, bien qu’il soit destiné à un public jeune, on ne le trouve au final pas si « idiot », même l’inverse.
Si vous avez 12 * 25 minutes à passer avec un bon anime, il est parfait pour cela. Néanmoins et en attendant qu’un jour le manga sorte dans nos contrées (si cela arrive un jour), cette petite partie de la bibliothèque mystique de Dantalian est un tout petit bijou qui brille suffisamment pour qu’on s’y attarde quelques temps.
Vous laisserez vous tenter par la bibliothèque ?

 

 

 

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Rudovikku

A lire

Top 20 des personnages iconiques de Ghibli

Top 20 des personnages iconiques de Ghibli. Les studios Ghibli ont créé tellement de personnages …

Un commentaire

  1. Et bien moi je me laisserais bien tenter si seulement ton lien mégaup’ fonctionner… :D Merci Ludo ^^

     

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer