Découvrir le Japon à travers les livres #5 : Le pèlerinage de Shikoku

 

Le Japon est connu pour être un pays de spiritualité, où la religion a une place encore importante dans le quotidien de ses habitants. Il n’est donc pas étonnant que l’on y trouve nombre de pèlerinages qui s’effectuent encore aujourd’hui. A pied, en voiture ou en bus, nombreux sont les pèlerins qui se lancent sur les routes chaque année. L’un des plus connus est celui de Shikoku, qui relie 88 lieux sacrés sur 1200 km.

A travers le livre « Le pèlerinage de Shikoku » aux éditions Sully Le Prunier, Sophie Lavaur vous invite à l’accompagner sur ce pèlerinage, au cours duquel elle a marché pendant cinquante jours.

Il existe au Japon un pèlerinage bouddhiste aussi célèbre que le Chemin de Compostelle en Europe. Il relie en une boucle 88 lieux sacrés de l’île de Shikoku sur près de 1200 kilomètres. Le chemin suit les traces du moine érudit Kôbô Daishi, natif de la région et fondateur du bouddhisme ésotérique Shingon. Les habitants de l’île accueillent et accompagnent les pèlerins avec vénération et générosité et participent à l’atmosphère particulière de ce périple.

L’auteure, Sophie Lavaur, a marché seule pendant cinquante jours sur ce chemin reliant les 88 temples. Sous le soleil ou sous la pluie et dans le vent, en montagne, en bord de mer ou sur les routes de campagne, à la rencontre des pèlerins et des habitants, elle a été portée par l’authenticité du pèlerinage.

Dans cet ouvrage, elle a rassemblé, en images et en mots, des instantanés et des impressions qui témoignent de son aventure intérieure. Elle nous fait partager la succession de ces moments imperceptibles où le quotidien devient extraordinaire. Photos, haïkus, textes descriptifs rendent compte de ce voyage méditatif au cœur du Japon d’aujourd’hui et de toujours.

Le livre est un album photo plus qu’un carnet de voyage. Il nous présente, à travers ses 192 pages, ses clichés pris au cours de ces cinquante jours de marche. La plupart sont accompagnés de haïkus, un style de poème japonais très bref, reflétant le sentiment de l’auteur lors de l’instant représenté sur la photo.

Ce pèlerinage se divise en quatre parties : le chemin de l’Éveil (Hosshin no Dôjô), le chemin de l’Ascèse (Shûgyô no Dôjô), le chemin de l’Illumination (Bodai no Dôjô) et le chemin du Nirvana (Nehan no Dôjô), parties qui donnent les titres des différents chapitres du livre. Au début de chacun se trouve un texte où Sophie Lavaur nous décrit brièvement ses sentiments, ses rencontres ainsi que les paysages qu’elle a pu y rencontrer.

Le pèlerinage de Shikoku est un livre qui invite au voyage, le temps d’une lecture. Une évasion sur l’un des plus célèbres chemins de la spiritualité japonaise, mais aussi de belles rencontres et de retrouvailles avec soi-même.

Si vous voulez vous procurer Le pèlerinage de Shikoku (il n’était pas en italique), rendez-vous sur le site des éditions Sully.

Retrouvez-les également sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram.

Cet article vous a plu ? 

 

0 / 5 0
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Sheya-chan

Avatar

A lire

Que faire à Matsumoto

 Nichée entre les montagnes au pied des Alpes Japonaises, Matsumoto est une ville située au …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.