Kinbako art du Japon

 
Temps de lecture : 3 minutes

Kinbako art du Japon est un site de vente en ligne qui propose de très belles reproductions d’œuvres historiques japonaises depuis 2022. L’entreprise est enregistrée en France et tous leurs produits sont envoyés depuis cette dernière ce qui permet de n’avoir aucuns frais de douanes et de faciliter les retours en cas de besoin. Nous avons parlé avec son créateur qui nous a expliqué ce joli projet que nous avons envie de soutenir.

Bonjour qui es-tu ? 

Je m’appelle Alexandre j’habite depuis 2 ans entre Paris et Aix-en-Provence depuis mon retour d’Asie forcé par l’épidémie de COVID. J’ai habité en Asie sur des longues plages de temps à partir de 2008 et j’y ai travaillé dans différents secteurs et industries. 

Quel est ton rapport avec le Japon ? 

J’ai appris le japonais plusieurs années à l’école, et j’ai été en couple avec une Japonaise pendant longtemps. J’ai toujours aimé la bande dessinée, donc j’ai aimé également les manga par la suite. Mais avant d’apprendre la langue, j’étais intéressé par les cultures d’Asie, le bouddhisme notamment, mais je ne crois pas que j’étais un “otaku” ou un fan du Japon. Juste un fort intérêt.

D’où t’est venu l’idée de proposer des toiles japonaises ?

C’est assez récent. Je me suis beaucoup intéressé à la culture japonaise ces dernières années, l’art, l’histoire, et je travaillais dans la production en Asie. J’avais une usine comme fournisseurs qui travaillait le bois et la décoration, je leur ai demandé de me faire une reproduction personnelle de la grande vague de Kanagawa, ils l’ont fait et j’ai accroché la toile chez moi. Devant l’engouement j’ai fait faire quelques modèles pour des amis et je me suis dit pourquoi pas essayer de toucher un plus grand nombre de personnes et de répandre un peu l’art japonais en France. 

Pourquoi kinbako ? 

Honnêtement, je trouvais que cela sonner bien et la signification n’est pas très profonde “or” et “boîte” mais dans l’image cela me faisait un peu penser à une boîte au trésor ou quelques choses à ouvrir et à découvrir. La boîte en or est très peu japonaise, plutôt d’Asie où l’on aime bien montrer ses richesses, cela me permettait d’ouvrir le site à des produits autres que ceux venus du Japon ayant travaillé avec des designers vietnamiens, ou encore Taïwanais, par le passé qui faisaient de très belles choses.

Comment vois-tu kinbako dans 5 ans ? 

Cela dépendra vraiment de l’intérêt des gens. Pour moi dans l’idéal, Kinbako sera un petit site sympathique qui ramènera de nombreux produits du Japon vendus en petite quantité, qui exposera des designers de toute l’Asie et qui proposera des vêtements de conforts et d’intérieurs “Yukata, Kimono” de marques. Je ne me suis pas fixé d’objectif précis, si je peux en faire une boutique à plein – temps avec mille attraits et la faire fourmiller de petits produits introuvables en un seul exemplaire ce serait déjà très très bien.

Quel est ton lieu préféré au Japon ? 

J’aimerais dire quelque chose de jamais entendu auparavant mais j’adore Kyoto. Je m’intéresse beaucoup à l’histoire du Japon et c’est un lieu qui en est rempli, en plus d’être une belle ville, avec une campagne très accessible, des centaines de lieues d’intérêt, des restaurants à l’ancienne et de superbes magasins traditionnels aux prix absolument inabordables. Mon meilleur ami Japonais y habite et en est originaire en plus.

Quel est ton manga préféré ?

hmmm… En ce moment ? Kaiju n°8 et Jujutsu Kaisen. J’ai adoré l’attaque des titans en anime mais le manga est difficile visuellement. Historiquement je dirais One Piece et Akira, voir Hokuto no Ken ou Vagabond, pour le talent de son dessinateur.

Un dernier mot ? 

N’hésitez pas à venir sur notre site internet : https://kinbako.fr voir ce que l’on propose et à nous contacter pour que nous connaissions vos envies et que nous développons Kinbako pour l’avenir et le projet interculturel. 

 

Cet article vous a plu ? 

 

0 / 6 6
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.