Récemment !

Omiyage Box : Fukuoka

 

Nous avions déjà parlé de l’Omiyage Box dans un précédent article. La revoici pour une seconde fois, avec une nouvelle destination et encore de belles choses à venir !

Pour ceux qui auraient raté notre premier article, l’Omiyage Box est une boîte « surprise » qui va vous faire découvrir une préfecture du Japon de par ses spécialités culinaires locales et son artisanat.

Créée par Aala de Un Gaijin au Japon et sa femme, Miya-chan (interview disponible plus bas), cette boîte a pour vocation de vous faire découvrir le Japon autrement, sans bouger de chez vous. Son point fort, c’est qu’elle permet de découvrir des produits de qualité, fabriqués par des artisans de la région, introuvables et souvent méconnus à l’étranger.

Que contient une Omiyage box ? 5 à 7 produits locaux, dont 1 objet artisanal, un guide décrivant les produits et présentant leurs producteurs, une petite section donnant des conseils de voyages et également des recettes pour vous aiguiller dans votre dégustation.

Cette fois-ci, l’Omiyage Box nous transporte dans la région de Fukuoka sur l’île de Kyūshū, dans le sud du Japon. Cette fois-ci la box contient :

  1. Une canette de mentaiko de FUKUYA. Une spécialité à base de rogue de colin, importée de Corée du sud. Une épice que l’on cuisine avec le riz ou les pâtes.
  2. Biscuit Niwaka Sempei de chez TOUNDO. Le masque de Niwaka est un symbole de Fukuoka ! Vous aurez plus d’informations à ce sujet dans votre guide de l’Omiyage Box !
  3. Du Yame Sencha de chez CHAHO FURYU, un thé provenant d’un grand domaine du village de Hoshino.
  4. Un Kurume-Kasuri de chez SHIMOGAWA ORIMONO. Un tissu en coton fabriqué dans la région de Chikugo. Il est utilisé pour fabriquer des vêtements, des objets ou simplement décorer une table ou une étagère.
  5. Des Hiyashi Chuka Soba et Saishoku Ramen de chez TORISHI SHOTEN. Comme le désignent leurs noms, ce sont 2 types de nouilles qui se consomment dans une soupe.
  6. Le fameux guide qui cette fois, en plus de vous donner des recettes et de vous expliquer en détail l’histoire de vos produits et de leurs fabricants, propose un guide touristique de la ville de Fukuoka avec des adresses de restaurants, d’hôtels, de visites ainsi que les dates des principaux matsuri! Au début, le lecteur découvre le voyage de Miya-chan dans cette ville qu’elle découvrait pour la première fois.

Le 1er février, l’Omiyage Box va revenir avec une édition spéciale, qui saura en ravir plus d’un, et un nouveau mode d’achat : les abonnements. Il sera ainsi possible de s’abonner à l’Omiyage Box classique et familiale en mensuel, bi-mensuel, formule 3 mois et formule 6 mois ! L’abonnement est sans engagement et peut être arrêté à tout moment sans frais.

Pour vous procurer votre box, rendez-vous sur le site d’Omiyage Box. Nous vous invitons également à suivre leur instagram.

Profitez d’une réduction sur votre commande avec notre lien de parrainage !

Interview de Miya-chan, créatrice de l’Omiyage Box

Bonjour Miya-chan ! Pourrais-tu te présenter en quelques lignes pour nos lecteurs ?

Bonjour ! Je suis Miya-chan, Japonaise et créatrice de l’Omiyage Box : Box mensuelle pleine d’inspirations et souvenirs de voyages. Le concept c’est que je voyage dans le Japon, que je sélectionne et vous envoie des produits locaux. Cette tradition de ramener des cadeaux d’un voyage s’appelle « Omiyage » au Japon.

J’ai étudié le français pendant un an à Bordeaux et j’ai toujours aimé voyager et découvrir de nouvelles spécialités.

Comment est née l’idée de l’Omiyage Box ?

L’idée nous est venue en 2016. D’abord c’est mon mari, Un Gaijin au Japon, qui a eu l’idée de faire une Box avec les Omiyage, car à l’époque, il voyageait beaucoup pour son travail et il a appris qu’il y avait plein de petits produits locaux cachés et très sympas. Depuis, il m’envoyait plein d’Omiyage de différentes régions, ce qui me réjouissais à chaque fois. Du coup, je commençais à rêver, moi aussi, un jour de réaliser le concept Omiyage Box.

Cela a-t-il été difficile de trouver les producteurs locaux et d’avoir leur confiance ?

Oui ce n’est pas toujours facile. Des fois, j’envoie une dizaine de mails et il n’y a pas toujours de réponses. Mais, j’ai appris qu’il ne faut pas hésiter à leur parler directement par téléphone et leur expliquer le concept avec passion ! C’est un moment très excitant quand je trouve un excellent produit et que l’on se met d’accord pour la collaboration avec le producteur local.

Comment se passe la création d’une box ?

D’abord, je choisis la région, préfecture ou ville que je voudrais visiter. Je me renseigne sur ce qu’il y a voir sur place et bien sûr les souvenirs et spécialités locales. Ensuite, je sélectionne les Omiyage que je voudrais mettre dans la box, comme si j’allais les envoyer à ma famille et mes amis après mon voyage. Je veux toujours sélectionner des produits qui sont de qualité, bien sûr, mais aussi des produits qui ont une histoire unique et dont les producteurs sont des gens passionnants.

Le voyage dans la région, ville ou préfecture, se fait soit au début du projet, soit un peu plus tard, en fonction de mes disponibilités et de celles des producteurs, que je veux rencontrer pour mieux les connaitre.

Enfin, on lance les commandes et je m’occupe, avec l’aide de mon mari, de réaliser le guide qu’on met dans l’Omiyage Box. C’est un guide vraiment complet (celui de la Omiyage Box Fukuoka comportait 40 pages) et qui me demande beaucoup de temps. Récit de mon voyage, présentation des producteurs et Omiyage, présentation de la ville ou préfecture, idées de recettes simples à réaliser, conseils de voyage, … il y a beaucoup d’informations pour donner de l’inspiration.

Quand tout est prêt et que nous avons reçu les produits, ce sont mes parents qui s’occupent de les emballer avec soin et amour. Ils passent presque 2 semaines pour trouver la façon idéale de bien emballer les produits pour qu’ils arrivent en bon état et qu’ouvrir l’Omiyage Box soit comme recevoir un cadeau surprise.

Au final, une Omiyage Box nous prend environ 10 semaines de travail intense, tous ensemble, en famille.

Comment envisages-tu l’évolution d’Omiyage box ?

Omiyage Box contient aussi bien des produits locaux que des informations locales et utiles concernant le voyage. Ce n’est pas une Box culinaire, mais une Box de souvenirs qui vous permet de découvrir le Japon autrement : en cuisinant un repas japonais avec les produits locaux ou en utilisant le produit artisanal, tout en consultant le guide qui contiendra mon récit de voyage, les présentations des produits et des producteurs ainsi que la recette d’un repas.

Au Japon, le souvenir de voyage ce n’est pas qu’un objet que l’on collectionne, ce sont aussi des spécialités culinaires que l’on mange chez soi ou qu’on offre pour qu’elles soient dégustées. Je sais qu’en Europe et Amérique, le souvenir est généralement un objet à collectionner et au travers de l’Omiyage Box je veux partager et faire comprendre cette culture du souvenir de voyage différente, pour que chacun puisse en profiter et mieux comprendre la culture de mon pays. Chez nous, le souvenir de voyage se mange aussi et il est souvent bon et original.

D’ailleurs, dans l’Omiyage Box on met un seul produit artisanal à conserver parce qu’on pense que c’est à vous, pour votre prochain voyage, de venir choisir les objets que vous voulez garder chez vous, comme souvenir de votre voyage au Japon. On ne voulait pas faire une Box de souvenirs du Japon avec essentiellement des objets à collectionner, parce qu’ils n’auront pas le côté nostalgique d’un voyage que vous auriez fait sur place. L’objet artisanal qu’on met dans l’Omiyage Box est destiné à vous faire découvrir un producteur local, une spécialité et vous donner envie d’en savoir plus, vous inspirer.

Sinon, pour le moment, on va continuer à rester sur ce concept et à vous faire découvrir, une par une, de nouvelles destinations au Japon. On travaille aussi sur de nouveaux projets, à venir, en rapport avec Omiyage Box, pour permettre de découvrir le Japon autrement, depuis chez soi et aussi avoir des inspirations pour vos futurs voyages.

Mon rêve c’est de devenir comme un lien entre vous et les producteurs locaux : si on peut mettre en place un système de communication entre les deux, ça pourra ouvrir d’autres opportunités pour tout le monde. Les producteurs locaux ont besoin de faire connaitre leurs produits à plus de personnes, pour pouvoir continuer leurs activités et sauvegarder leurs savoir-faire. On veut les soutenir avec notre projet Omiyage Box.

Avec mon mari, on veut rendre le Japon le plus accessible possible, au plus grand nombre. C’est aussi pour cela que tous les produits de l’Omiyage Box sont exactement au même prix qu’au Japon, par exemple. Et aussi que je traduis tout en français. Cela permet de faire découvrir des produits que vous n’auriez certainement pas eu l’occasion, ou oser, tester pendant un voyage au Japon.

Qu’est-ce que tu as préféré à Fukuoka ?

Déjà, de bons plats : Nagahama Ramen, Gyoza, Udon au Goboten (tempura de bardane), les plats de Yatai… Je ne pouvais pas tout goûter en ne restant que 4 jours là-bas.

J’ai bien aimé l’ambiance aussi : convivialité et sérénité (du côté de la vielle ville avec les vieux temples) en même temps.

Et le plat que tu aurais aimé goûter mais que tu n’as pas eu le temps ?

Goma saba, Motsu nabe et Mizu taki !

Quelle préfecture/ville du Japon est ta favorite ?

Difficile d’en choisir une, mais j’ai voyagé à Hakodate deux fois, et je l’ai bien aimé. La ville ne ressemble pas trop aux autres villes japonaises. Ça m’a fait penser un peu à la Russie… J’ai bien aimé pour ce côté exotique.

Si tu ne devais faire découvrir qu’un plat à quelqu’un qui arrive au Japon, lequel ce serait ?

Tempura d’Asakusa au restaurant Nakasei. Il est tellement délicieux : c’est frit dans l’huile de sésame, alors c’est bien parfumé. Ce n’est pas lourd du tout. En plus, le cadre est magnifique, bien japonisant.

Y a-t-il une préfecture que tu as hâte de visiter pour une prochaine Omiyage Box ?

On a fait que 2 pour l’instant, alors il me reste 45 préfectures ! Par exemple, Shiga et Mie, que je ne connais pas du tout. Tottori et Shimane, pareil. J’ai hâte de découvrir tout ce qu’elles nous réservent.

Merci à Miya-chan et son mari pour ce délicieux projet !

N’hésitez pas à commander la prochaine Omiyage Box (sur le thème des sakura) sur leur site.

Cet article vous a plu ? 

 

0 / 5 5

About Sheya-chan

Avatar

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.