Récemment !

La saga Androïd, Dragon Ball, réinventée par l’illustrateur Alexander Àstor.

La saga androïd est une étape de l’histoire de Dragon Ball Z bien connu des fans de la série.

Dans cette dernière, des cyborgs créés par le docteur Gero viennent sur terre pour la détruire et détruire San Goku qui était à l’origine de la chute du docteur lorsque ce dernier officiait à la tête de l’armée du ruban rouge, Dragon Ball.

L’illustrateur Alexander Àstor a recrée des couvertures imaginaires au style réaliste, bien que restant du dessin et le résultat des 4 volumes que compte la saga dans son imaginaire est bluffant. Inspiré des séries américaines des années 50, les personnages de la série sont reconnaissables bien qu’ils sont représentés par des acteurs aux traits différents.

Dans la couverture numéro 1

Dans cette première couverture intitulée : »les créatures du Docteur Gero », nous pouvons voir C17 et C18 sortir de leur capsule d’incubation face au docteur Géro admirant son oeuvre.

Dans la couverture numéro 2

Dans cette seconde couverture intitulée : »la conquête de la terre » C17 se présente comme une créature destructrice souriante tandis qu’il est possible d’observer de la froideur dans l’attitude de C18.

Dans la couverture numéro 3

Dans cette troisième couverture intitulée : »Le voyageur du temps », c’est Trunk du futur qui fait son apparition en mode acteur américain des années 50, avec un pistolet pour arme. Il est dans le dos des cyborgs qui ne semblent pas inquiet par sa présence.

Dans la couverture numéro 4

Dans cette quatrième couverture intitulée : »Le monstre de docteur Géro », il est possible de voir l’apparition de Cell. Contrairement aux autres couvertures, la créature est représentée à l’image de ce qu’elle est dans la série attaquant Trunk du futur qui semble promis à une défaite certaine.


A propos de Dragon Ball.


Dans la boutique


Série créé en 1986 par Akira Toriyama, elle se termine en 1995, après 42 volumes. Elle suit le parcours initiatique de San Goku dans sa maîtrise des arts martiaux avec pour toile de fond la collecte de 7 boules de cristal permettant d’invoquer un dragon céleste qui réalise un souhait.

La série poursuit l’évolution de San Goku jusqu’à son âge adulte où on le découvrira venu d’une planète lointaine et appartenant au peuple de Saiyans.

Deux séries d’anime qui ont marqué des générations, Dragon Ball d’abord, puis Dragon Ball Z. Une série entre 1996 et 1997 nommé Dragon Ball GT suivra.  En 2015, un nouveau manga et une nouvelle série anime apparaissent. Dragon Ball Super, repartant sur les bases de Dragon Ball Z, là où Akira Toriyama avait laissé son histoire.

2e manga le plus vendu de l’histoire, le titre Dragon Ball est souvent considéré comme le détonateur de l’expansion du manga et de l’animation japonaise dans le monde.

 

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Top 10 Manga 2018 – Les ventes par série au Japon.

Top 10 Manga 2018 – Les ventes par série au Japon entre la 3e semaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer