Récemment !

Le sens du nom des villes japonaises.

Les villes japonaises comme les noms des îles : Honshū (本州), la « province principale » , Hokkaidō (北海道), la « route vers la mer du nord » , Kyūshū (九州), « les neufs provinces » et  Shikoku (四国), « les quatre pays », qui sont les quatre grandes îles du Japon, ont un sens en Français. Tout le monde ou presque le sait ! Mais si je vous donne rendez vous sur la plaine des feuilles d’automne dans l’ancienne porte de la baie, tout de suite ça paraît moins clair ? Non !

Car oui, au Japon, et en japonais le nom des villes a un sens. Au moins celui que veut bien leur prêter les caractères Chinois qui les composent. Et voilà bien un point que je n’avais pas encore traité dans mon expérience de vie mais qui me trottait dans la tête depuis un moment, je vous fais donc partager. Plus qu’à souhaiter que ça vous plaise ou vous amuse.

Avant Propos

 

Ce sont des villes donc celles ci portent normalement à leur terme le caractère : – shi, qui signifie ville. A l’exception des arrondissement -ku, en Japonais, de Tokyo (東京) la « capitale de l’est » anciennement Edo (江戸), la « porte de la baie ». Dans la mesure du possible j’ai gardé des traductions simplistes qui parfois ne rendent pas très bien en français pour conserver certains traits japonisant. Il est intéressant de voir la répétition des kanjis utiliser pour formuler la ville, car ils sont également très utilisé pour les prénoms et les noms. Plaine, champ, montagne, source, rivière, arbre sont autant de mot qui servent naturellement à nommer. La langue Japonaise en est friande. Sur certains mots, j’attendrais un récapitulatif pour devenir plus précis. Soyez donc indulgent & amusez vous, les noms traduit deviennent un véritable appel au voyage … Comme si on avait encore besoin de ça.

 

TôKyô

Tokyo (東京) la « capitale de l’est » anciennement Edo (江戸), la « porte de la baie ».

Les arrondissements se disent -ku en Japonais, Tokyo en compte 23, ne sont dévoilés ici que les principaux. Également la signification des noms de quartiers populaires seront donnés.

Chūō ku (中央区) , l’arrondissement central.

  •   Nihonbashi (日本橋) , le pont du Japon.
  •   Ginza (銀座) le quartier du « siège d’argent ».

Minato (港区) l’arrondissement du port.

Chiyoda (千代田区) l’arrondissement des 100 nouveaux champs.

  •   Kanda (神田), le champs des esprits.

Shinagawa (品川区) l’arrondissement des « produits de la rivière ».

Shibuya (渋谷区) l’arrondissement de la « vallée amère », a donné naissance à un adjectif : 渋いShibui – qui signifie « être bien sapé ».

  •   Daikanyamachō (代官山) , la montagne du nouveau gouvernement.
  •   Ebisu (恵比寿) le quartier de l’éternel bénédiction. 恵比寿, Ebisu, ou Yebisu est dans la mythologie Japonaise une des sept déités de la bonne fortune, il s’agit de plus du seul qui soit Japonais.
  •   Harajuku (原宿) le quartier de la plaine où on loge.
  •   Hiroo (広尾) , le quartier de la grande queue.
  •   Sendagaya (千駄ヶ谷), le quartier de « la vallée des 100 chevaux ».
  •   Omotesandō (表参道) , le « chemin vers le paraître ».
  •   Yoyogi (代々木), le quartier des « arbres qui changent »

Shinjuku (新宿区), l’arrondissement des nouvelles maisons.

Taitō (台東区), l’arrondissement de la base de l’est.

  •   Ueno (上野), le quartier de la plaine du dessus.
  •   Asakusa (浅草), le quartier des plantes peu profondes.
  •   Akihabara (秋葉原) , le quartier de la plaine des feuilles d’automne.

Kita (北区), l’arrondissement du Nord.

Toshima (豊島区), l’arrondissement de l’île fertile.

 

Agglomération de Tokyo :

Yokohama (横浜) la ville du côté où il y a la mer.

Kawasaki (川崎) la rivière de la petite péninsule.

Sagamihara (相模原) le champ des imitateurs.

Chiba (千葉市) la ville des 100 feuilles.

Funabashi (船橋) le pont du bateau.

Kashiwa (柏市) la ville des chênes.

 

 

Villes Japonaises :日本市

 

Kyōto (京都)  la ville de la capitale.

Nagoya (名古屋) est la ville de la vieille maison.

Kōbe (神戸), la porte des esprits.

Ōsaka (大阪) la ville de la grande colline.

Aomori (青森)  est la forêt bleu.

Akita (秋田), le champ de riz d’automne.

Matsuyama (松山), la montagne de pins.

Fukui (福井), la ville de la bonne fortune.

Fukuoka (福岡), la colline de la chance.

Kitakyūshū (北九州), la ville du nord des 9 provinces.

Fukushima (福島) l’île de la chance.

Hachiōji (八王子) la ville des huit princes.

Toyama (富山) la ville de la montagne d’abondance.

Maebashi (前橋) , la ville avant le pont.

Hiroshima (広島) la grande île.

Sapporo (札幌), -fuda, désigne un talisman, une étiquette, le second Kanji, très rare -horo, désigne une armure qui partait du casque et couvrait le dos pour se protéger des flèches. On gardera en tête la valeur phonétique des caractères pour la capitale d’Hokkaido (北海道 ), le « chemin vers la mer du Nord ».

-> Commentaires explicatifs : Sapporo signifie grande rivière sèche et est en fait un nom tiré de la langue Ainou. Beaucoup de noms de lieux d’Hokkaido viennent de cette langue aborigène disparue et cela malgré l’écriture en kanji.

Himeji (姫路) , le chemin de la princesse.

Kanazawa (金沢), la ville des marais d’or.

Morioka (盛岡 ), la ville de la colline prospère.

Takamatsu (高松), la ville des grands pins.

Kagoshima (鹿児島), l’île des daims.

Kumamoto (熊本) la ville d’origine de l’ours.

Yokkaichi (四日市) la ville de la ville des quatre jours.

Tsu (津 sur la baie d’Ise) la ville du port.

Sendai (仙台) la ville du socle de l’ermite/ du magicien.

Miyazaki (宮崎) le palais de la pointe (dans le sens de cap).

Matsumoto (松本) la ville de l’origine des pins.

Nagano (長野 ) la ville de « la longue plaine« .

Nagasaki (長崎) la ville de « la longue pointe« .

Niigata (新潟) la ville du nouveau lagon.

Ōita (大分 )  la ville de la grande part.

Okayama (岡山) la ville de la montagne et de la colline.

Kurashiki (倉敷), la ville où on installe la grange.

Naha (那覇), un interrogatif « quel? » collé à un caractère qui désigne la domination. Considéré pour sa valeur phonétique.

Sakai (堺) la ville du monde.

Saga (佐賀) la ville qui aide à la joie.

Kawaguchi (川口) l’« entrée de la rivière ».

Hamamatsu (浜松 ) la villes des pins au bord de mer.

Utsunomiya (宇都宮) la ville de « la maison capitale du temple », logique du vu de sa proximité à Nikkō (日光), la « lumière du soleil ».

 

Une exception : le nom de la ville de Saitama (さいたま) s’écrit uniquement en hiragana.

 

 

 

Boutique-japon

About Shinal

A lire

Le sanctuaire Yûtoku Inari

C’est après avoir marché quelques minutes dans une allée de magasins vendant des souvenirs traditionnaux …

5 commentaires

  1. マイク ヘレナ

    Olala mais il est trop bien cet article!
    Très instructif! Je savais pour Tôkyô
    et pour Pékin, mais j’ignorait que tous
    les noms de ville se basaient sur ce principe.
    Hé bah… :)
    Tiens, il ne doit pas y avoir beaucoup
    de japonais à Hiroo… Mdr x,D ha ha ha!
    Nan c’est méchant, j’rigole. lol

    • Les kanjis ont toujours un sens. Après ça peut parfois être de l’imagination. La remise en contexte en se demandant les raisons de la création de tel ou tel ville sont elles superbes pour l’imagination.

  2. Quelques années après revérifie un peu tout ça car il y a beaucoup d’erreurs.

    On ne traduit jamais le japonais littéralement, et sans connaissances historiques.

    Ne seraitce que pour le « Sando » dans Omotesando. Le Sando est une route qui mène à un lieu shintoise.

    merci!

    • Merci pour votre commentaire Jonyyy. L’article n’a cependant aucune valeure universitaire, historique, etc … Juste un jeu autour des noms comme il aurait pu l’être avec celui de noms et des prénoms. C’est cependant pour le type de précision que vous apportez que j’ai fait ce type d’article. Je vous remercie donc une nouvelle fois pour ces précisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer