Motohiko Odani

Motohiko Odani est un artiste-sculpteur bien connu du milieu de l’art contemporain pour ses réalisations « plus légère que le vent » forçant l’admiration. Ses réalisations multiples sont sublimées par son projet qu’il semble poussait en exaltation : Phantom Lymb. Il représente ainsi une vie réelle phantomatique, des sculptures n’ayant qu’une existence partielle, malgré leur réel capacité d’action.

La légèreté que propage sa sculpture, les questionnements qui en découlent sur la place phantomatique des choses dans la société, leur manque de consistance, et le vide que ces dernières propagent.

Ses scultuptures fascinent physiquement, esthétiquement, et techniquement. Sa relation étroite avec l’excellentissime Musée Mori de Roppongi, où il a de nombreuses fois été mis en avant témoigne d’une reconnaissance forte de son travail au Japon, renouvellé par les voeux du ministère de la culture en 2012.

Ci dessus : Spectre, 230 cm x 235 cm x 105 cm, 2009.

En 2009, pour la maison Hermès à Tokyo il avait proposé une de ses oeuvres les plus connus. Un homme et une femme se faisant face, en lévitation. Une volonté de dissolution naturelle de l’oeuvre, le sentiment qu’un vent les transperce, une réalisation propre des mains d’un artiste de grand talent.

Motohiko Odani en bref :

  • Né à Kyoto en 1972.
  • Diplomé de l’université d’art et musique de Tokyo en 1997.
  • En 2003, il se fait connaître en participant à l’exhibition Roppongi crossing au Mori Art Museum de Tokyo.
  • En 2009, il réalise la sculpture
  • En 2012, il reçoit un prix de l’équivalent du ministère de la culture japonaise en encouragement aux nouvelles figures de l’art.
  • Août 2013 : Exhibition en Europe, au Fotografiska museum, Stockolm, Suède, 16 ans après ses premières présentations berlinoises et milanaises.

En quelques points. 

Né à Kyoto, il a passé son enfance dans les sites historiques de Kyoto et de Nara. Son intérêt va vers la sculpture, tant il est impressionné par la statuaire bouddhique que l’on retrouve en ce lieu (comme le Grand Bouddha du Todai Ji), passionné également d’horreur, il hésite ensuite à s’insrire à une école d’effets spéciaux avant de se décider à rejoindre les beaux-arts de Tokyo.

Il finira par devenir sculpteur, et bien lui en a pris quand nous admirons le résultat, se questionnant sur la place de la sculpture japonaise dans le monde, et finissant de décréter que cette dernière était dans l’état de ses compositions, ou fourchant la langue de décomposition. Elle n’est plus, depuis que les japonais se sont mis à étudier les formes occidentales au XIXe siècle, réflexion rappelant le goût de l’éloge de l’ombre de Tanizaki. Il a donc décidé de dévoiler le vrai visage de l’état de la sculpture japonaise dans un espace de transition, entre vie et mort, appelant l’art japonais à se réinventer et à suivre sa propre voie.

Exposition 2019. 

« Tulpa –Here is me »

Gallerie ANOMALY, Tokyo, 20 avril – 25 mai 2019. 

 

ANOMALY

1-33-10-4F Higashi-shinagawa Shinagawa-ku,
Tokyo 140-0002 Japan
OPEN
Tue, Wed, Thu and Sat: 11:00 – 18:00
Fri: 11:00 – 20:00

Fermé le dimanche, Lundi et les fêtes nationales

 

Copyright image – Motohiko Odani / ANOMALY 

<

p style= »text-align: right; »>Voir le site de l’artiste

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Voyage aux Etats-Unis, Estampe par Hiroshi Yoshida.

Un série d’estampe portant sur un voyage aux Etats-Unis par Hiroshi Yoshida et sa femme …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.