Récemment !

Le papillon blanc

Un vieil homme qui se prénommait Takahama vivait dans une petite maison derrière le cimetière du temple Sozanji. Il était extrêmement aimable et de manière générale aimé par ses voisins, bien que beaucoup le considérait comme un « original ».

Ceci était tout entier basé sur le fait qu’il ne s’était jamais marié et qu’il n’avait aucun désir particulier pour la compagnie féminine. 

Un soir d’été, il tomba très malade, tellement, qu’il envoya un message à sa sœur et à son neveu pour qu’ils le sachent et qu’ils viennent le voir. Tous deux se retrouvèrent rapidement au chevet du vieil homme faisant de leur mieux pour apporter du confort à Takahama dans ses dernières heures. Pendant qu’ils le surveillaient, le vieil homme s’endormit, à peine cela arriva qu’un papillon blanc à l’envergure impressionnante vint se poser sur le coussin du malade. Le neveu essaya de s’en débarrasser à l’aide d’un éventail – qu’il était très courant d’avoir lors des fortes chaleurs humides du Japon estival – mais l’élégant insecte revint par trois fois. 

Quand finalement le jeune homme parvint à faire fuir l’animal en l’expulsant vers le jardin, par la porte, il alla se poser à l’intérieur du cimetière sur la tombe d’une femme, avant de disparaître. Curieux, et en examinant la tombe de plus près, le neveu trouva écrit le prénom de Miyako avec une inscription narrant le décès de cette dernière lorsqu’elle était à peine âgée de 18 ans. Bien que la tombe était recouverte de mousse et qu’elle avait dû être mise là il y a 50 ans au moins, le garçon se rendait compte qu’elle était entourée de fleurs, qui avaient été arrosées il y a peu. 

Quand le jeune homme retourna dans la maison, il trouva son oncle qui venait de passer de vie à trépas, et retourna auprès de sa mère pour lui raconter ce qu’il avait vu dans le cimetière. 

 » Miyako ? » murmura sa mère.

« Quand ton oncle était jeune, il était amoureux d’une dénommée Miyako. Peu avant le jour de leur mariage, elle décéda de la tuberculose. Lorsque Miyako quitta ce monde, ton oncle décida de ne plus jamais se marier, et de vivre à proximité de sa tombe. Depuis tout ce temps, il est resté fidèle à son vœu, et il a conservé toutes les belles mémoires de son seul et unique amour. Chaque jour, mon frère allait dans ce cimetière pour rendre visite à la tombe de sa bienaimée, il y sentait l’air de la brise d’été ou la fraicheur de la neige. Chaque jour, il arrosait les fleurs qu’il avait disposées ou en disposées de nouvelles, et il priait afin qu’elle soit heureuse. Quand il ne puis plus effectuer sa tâche amoureuse, Miyako est venue pour lui. Ce papillon blanc était l’incarnation de son âme aimante. »

 

Chaque semaine, un nouveau conte japonais est disponible sur le site du Japon. Venez nous rendre visite, ou nous aider en profitant de la boutique

 

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Les Yōkai

Les Yokai [Yōkai – 妖怪] sont des monstres ou créatures surnaturelles issues du folklore japonais. Le mot Yōkai signifie « esprits », …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer