Récemment !

Sakura Flame | Portrait Cosplay

Sakura Flame est Kashu

Adeptes du cosplay, cette semaine, c’est « Sakura Flame » qui nous fait l’honneur d’un interview. Elle s’y présente, vous donne ses trucs et astuces pour préparer vos cosplays, vous donne rendez vous dans différents lieux de la net-osphère et afin que vous la rencontreriez de visu dans une des conventions Japanime qui traverse la France. Rendez vous tout de suite avec ce personnage attachant, adepte du détail, d’armure et de manga. Portrait :

 

– Tu peux te présenter en quelques mots, pour les lecteurs, s’il te plaît?

Je suis cosplayeuse depuis 2008 et mon pseudo est SakuraFlame, en référence au kimono de flamme de Sakura de Tsubasa chronicle. Je suis une passionnée de culture japonaise et surtout de manga depuis de longues années !

– Comment as-tu commencé le Cosplay, il y a combien de temps?

J’ai connu le cosplay à ma première convention au Cartoonist à Toulon en 2000 et 2001. C’est une cosplayeuse elle- même qui m’a transmis sa passion! Ce n’est qu’en 2008 que je me suis réellement lancé pour ma 3ème convention sur Paris au parc des expositions de Villepinte: Japan expo.

Je suis avant tout une passionnée de manga. Ce sont les mangas, l’affection pour certains personnages et le plaisir de créer, qui ont en quelque sorte fusionné dans un seul loisir : le cosplay !

Je ne savais pas coudre, je n’ai jamais pris de cours de couture et je ne savais pas faire les patrons. Je fais une grande partie au feeling et je suis complétement autodidacte. J’ai commencé avec le basic : le coton et du thermo-collant ne sachant pas faire fonctionner une machine à coudre.

 

– Qu’est ce que tu aimes dans le fait de te mettre dans la peau d’un de tes personnages favoris ?

J’aime surtout créer. Le cosplay permet de combiner plusieurs techniques de loisirs créatifs: la couture, la gravure, la sculpture, le bricolage…et d’en découvrir d’autre car chaque costume demande des techniques spécifiques. J’essaie d’adapter ces techniques, de les combiner avec d’autre ou de les inventer!. C’est un travail de création où je ne pars que d’une simple image. Il faut ensuite tout construire: le patron (essayer du moins), chercher les matières qui rendront le même effet, chercher les bonnes techniques d’assemblages, rendre les accessoires transportables…

C’est un plaisir de se fixer des challenges a chaque costume, d’ajouter des difficultés (par exemple l’intégration de LED pour mon cosplay de Arika de Mai Otome), pour qu’au final ce soit le plus ressemblant possible. La concrétisation est ensuite de prendre plaisir à porter ce que j’ai créé et de mettre en scène mon personnage.

Le fait d’incarner un personnage qui nous tient à cœur procure un réel plaisir ! Plaisir également de partager avec d’autres passionnés.

– Si tu devais définir le Cosplay en trois mots ce serait ?

Passion, partage et respect!

La passion avant tout, c’est un loisir qui prend du temps, qui demande beaucoup de patience et beaucoup de travail!

J’ai écris il y a quelques mois cette petite phrase: « Le cosplay permet la réalisation de soi en laissant libre cours à son imagination, en incarnant un personnage que l’on aime et qui nous fait rêver et nous permet ainsi de réaliser nos rêves et de le partager avec les autres! » Et surtout le respect face au travail de chacun d’entre nous !

 

– Tu as des projets quand à tes futurs personnages ?

J’ai quelques rêves de cosplays à réaliser mais je ne suis pas fixée! Un personnage peut me toucher et je le ferais sans l’avoir prévu au départ. Je me suis essayé à plusieurs styles de personnage avec des matières différentes …de la Magical girl, toute sweet, à la guerrière Lighting/Amy Sorel, à l’otome Arika, à la princesse Sakura … à suivre donc ^^!

Armes de Sakura Flame.
Les différentes armes de sa collection fait main.

 

Le Japon te fait rêver ? Pourquoi ?

Le Japon est un pays que j’aime mais que je n’idéalise pas car tout pays à ses faces cachés pas forcément bonnes et ses parts d’inconvénients. Mes centres d’intérêts sont variés: la culture, la mode, la musique, les jardins japonais, l’ikebana, la calligraphie, les arts martiaux, les temples, toute la dimension traditionnelle et spirituelle du japon, l’échange avec les habitants..les légendes et l’histoire. Je suis une grande lectrice de livre historique particulièrement sur l’époque des samurais.

Ikebana, où l’art de la composition florale à la Japonaise. ( par Baiko)

– Lis tu des mangas, regarde tu des animés? Quels sont tes préférés ?

Jusqu’à il y a peu de temps, j’étais surtout centré sur les animes! Mon favori restera Sailor moon que j’aime depuis de longues années! Coté manga, j’aime énormément Meru Puri et Ayakashi koi emaki! J’avoue être difficile, il faut une histoire qui me captive et surtout un beau coup de crayon !

Sailor Moon

– Regarde tu des dramas Japonais, si oui peux tu m’en citer un que tu aimes?

Celui qui m’ a le plus touché est hana yori dango!

 

Hana Yori Dango, casting
Hana Yori Dango, casting de rêve pour drama à grand succès.

– Si tu devais aiguiller un nouveau venu dans le monde du Cosplay quel serait tes conseils ?

Commencer par un personnage qu’on aime! avoir de la patience, de la persévérance, ne pas hésiter, à faire, refaire et défaire pour arriver au résultat qu’on veut et prendre du plaisir dans la confection du costume qui sera une réalisation de soi même!

De botte à botte cosplay.
De botte à botte cosplay, il n’y a qu’un pas.

Il faut aussi oser se lancer, ne pas se dire  » je ne sais pas coudre, donc je n’y arriverais pas ».

En pratique pour un tout premier cosplay je conseillerais un costume simple avec du coton. Pour les ourlets, soit à la main, soit à la machine, soit au thermocollant. Pensez à regarder à chaque étape : comment le costume rend sur vous.

Futaba
Futaba, fer à repasser Japonais à l’ancienne.

Trucs et astuces : travaillez avec le fer à repasser ça aide beaucoup ! Puis bien sûr, prendre plaisir à porter sa création !

 

– Toi-même tu as des cosplayeurs de référence ?

Je n’ai pas de « référence » mais je pense de suite à une seule personne : Celle qui m’a donner l’envie de faire du cosplay, qui m’a transmis sa passion, que j’ai connu au Cartoonist 2000 à Toulon et que j’ai retrouvé 10 ans plus tard en convention parisienne et qui est non seulement une formidable amie: Diane.

 

 

– Où peut-on te retrouver (internet, blog, facebook,…) et quel sera le prochain évènement dans lequel on pourra te croiser ?

J’ai créé une page facebook sur ma passion que j’utilise comme blog aussi où je fais régulièrement des mises à jour.

J’ai également un site personnel ou je met plus d’amples commentaires!

La prochaine convention sera japan expo en juillet 2012.

 

– As tu des anecdotes Cosplay à nous raconter ?

  • Dans la confection en elle-même, j’ai souvent cousu les manches à l’envers, quand j’avais 2 parties identiques ( par exemple les pointes de genoux de lightning), j’ai réussi a en faire une mais je n’ai pas réussie à faire l’autre…du moins 2 semaines après… Je suis resté le doigt coincé sous la machine en voulant changer l’aiguille ( y a que moi pour faire ça, rassurez-vous…), lors de la confection de body, j’ai souvent cousu les sous vêtements avec le body étant donné que j’épingle tout sur moi … Quelques péripéties sans gravité même pour l’aiguille ! lol
  • Lors de japan expo 2009, j’ai eu la chance de rencontrer les CLAMP lors du concours spécialement organisé pour leur venue.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions, pour ta patience et surtout pour tout tes conseils aiguillés à l’adresse des lecteurs du site du Japon Sakura Flame. Nous espérons que vous connaissez un peu mieux le Cosplay aujourd’hui, qu’hier et que vous irez à la rencontre de « la nouvelle vague Cosplay Française » très bientôt.

 

Remerciement aux photographes.

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

Top 15 des personnages féminins de Ghibli

Le top 15 des personnages féminins de Ghibli. Les personnages féminins de Ghibli sont particulièrement …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer