Récemment !

Le style lolita

Histoire du Lolita

Le style lolita est avant tout  un style raffiné et élégant : inspiré de la mode d’époque XVIIème siècle dans la cour des nobles et haute bourgeoisie , notamment des courants rococo , baroque et un peu le victorien. Les origines de la mode lolita ne sont pas très claires. Le mouvement a vraisemblablement commencé à la fin des années 70 quand des marques connues tel Pink House, Milk et Angelic Pretty ont commencé à vendre. A cette période c’est surtout le handmade qui prime. Le style reste le même avec des jupes bouffantes, mais il existe à ce moment là seulement deux véritables styles le Gothic Lolita, et le Sweet lolita.

Le lolita, contrairement à la bienséance qu’il présente, est un mouvement contestataire à la rigidité de la société qui se développe en parallèle du mouvement punk. Plutôt que d’aller vers l’anarchie comme les punk, les lolitas assument une contestation douce. Le principe est simple : ressembler a une poupée de porcelaine. Pour cela, une lolita se doit d’être parfaite jusqu’au bout des ongles.

Sa popularité a vraiment débuté à la fin des années 80 avec l’ouverture du magasin « Baby the stars shine bright » en 1988 au Japon et encore plus sous l’impulsion de Mana et de sa marque Moi même moitié dite « MmM » qui crée les élégantes gothic aristocrat (EGA) et les elegant gothic lolita (EGL). Le mouvement devient plus mature, la tenue plus complète. Les EGL et les EGA seront uniquement rattaché à celle qui porte les vêtements de sa marque.

Depuis le style évolue, les marques se font plus nombreuses et les grandes marques s’internationalisent. Angelic Pretty se trouve à Paris, chez Boddywood au 15, rue Keller 75011 PARIS et à San Francisco. Le mouvement se diversifie. Les lolitas à la recherche de variété quitte petit à petit les deux branches principales (Gothic & Sweet) pour s’essayer à de nouvelles sous branches qui simplifient le style ou l’accessoirise.

logo BTSSB
Le logo de la marque Baby The Stars Shine Bright.

Le style Lolita

On distingue plusieurs genres, bien que l’on retrouve toujours la silhouette typique du lolita :

L’ama ou sweet lolita

Couleurs pastelles ou blanc, formes très bouffantes et omniprésence de détails (dentelles, rubans, etc.) Le maquillage se doit d’être léger et doux, la coiffure est simple, comme des boucles ou des couettes, souvent surmontées d’un headbow (noeud sur serre-tête). Angelic Pretty est également une de ses marques emblématiques en conccurence avec BTSSB, évidemment. Misaki Aoki, ambassadrice Kawaii pour le Japon est une des représentante du style.

Misaki Aoki

 Misako Aoki

Misaki Aoki a été modèle pour les magazines « Kera » et « Gothic Lolita Bible. Aoki est devenue une icone lolita puis elle a été désigné ambassadrice Kawaii par le Ministre des affaires étrangères du Japon en 2009.

L’OTT lolita (Over-the-top)

Courant récent et en pleine expansion, l’OTT est une dérive du sweet lolita. Cette catégorie en garde les couleurs claires, mais ici on cherchera a ajouter moultes détails a la tenue. Les robes sont toujours à imprimer, souvent rappelant le monde de l’enfance (peluches, jouets et pâtisseries). On n’hésite pas a mettre de nombreuses bagues a tous ses doigts, des dizaines de bracelets, de nombreux accessoires sur sa robe et sur sa tête.. La profusion des objets, couleur et matières doit néanmoins rester harmonieuse.

Gothic lolita

Le plus souvent noir et blanc (sans que ce soit une règle), avec éventuellement du rouge et du violet, il présente des motifs gothiques occidentaux comme des voiles ou des croix. Il garde un esprit féminin avec les jupes bouffantes, les volants et les nœuds, mais revêt parfois un côté sombre avec un maquillage accentué.


 

Acheter des robes gothic lolita

EGL (elegant gothic lolita)

Inventé par Mana avec sa marque Moi Même Moitié, c’est un dérivé de Gothic Lolita en plus mûre et épuré, l’utilisation de matières tel que le cuir, la fourrure, la présence de corset, chaussure à plateforme, tours de cou et gants de dentelle. Les symboles récurrents sont bien entendu les croix, mais également les chandeliers, les roses, les chauves-souris.

Classical lolita

Plus mûre que les autres Lolita, on trouve dans ce style une certaine simplicité directement inspirée des vêtements que portaient les petites filles à l’époque victorienne. Moins de dentelles, de froufrous, on y retrouve  un éventail de couleurs plus naturelles  telles que le rouge bordeaux, vert anis, chocolat, rose antique, beige.. Un de ses dérivés est le country lolita.

Classical Lolita

Country lolita 

On le retrouve principalement en été, il consiste à porter des tenues quelque peu champêtres, comme des robes a motifs de fleurs avec des chapeaux de pailles. Marque : Métamorphose temps de fille.

Robe Metamorphose JSK, parfait exemple country lolita.
Robe Metamorphose JSK, parfait exemple country lolita.

Hime lolita

Hime (姫) signifie « princesse » en japonais. Les robes sont souvent plus chargées en dentelles et ornements, et s’inspirent des robes de princesse de conte de fée. On y retrouve des accessoires similaires au hime gyaru, telles que des grosses fleurs pour les cheveux, des couronnes ou tiares, des chaussures ouvertes a talons..

Hime lolita

Pirate lolita

Ce style est une création de Mr Isobe Akinori, le patron de Baby The Stars Shine Bright, avec la Marque : Alice & The Pirates. Marginal mais qui devient populaire, vous trouverez les produits correspondant sur la base officiel de BTSSB dans sa section consacré pour vous en faire une idée. Un succès, puisque cache œil, chapeau de pirate sont autant d’accessoires qui se retrouvent désormais dans la mode urbaine japonaise sans pour autant se revendiquer Lolita.


Sailor lolita

Les lolitas attirés par le large peuvent porter des tenues dites sailor lolita ( sailor signifiant « marin » en Anglais ). Il n’y a pas de style clairement défini mais la plupart des marques sortent dans la saison une collection « sailor », c’est le cas de Métamorphose et Victoria Maiden le plus couramment et plus épisodiquement d’Angelic Pretty, BTSSB et Maxicimam. La tenue mélange souvent le noir, le bleu marine et le blanc.

sailor série par Metamorphose

 

Guro Lolita

Guro Lolita
Guro Lolita

 

Ou gore lolita, présente une différence importante avec la mise en place d’accessoire sanguin, bandeau, et robe blanche pour faire ressortir le -faux- sang. Ce style peut s’apparenter au cosplay même s’il n’en est pas.

 

 

 

 

Wa lolita

Marginal mais présent, c’est un style qui est basé sur une version plus courte et bouffante du Yukata, le vêtement d’été traditionnel des Japonaises. « Wa » – « 和 » signifie « harmonie » et également « Japon » en Japonais.

Wa Lolita
Wa lolita

Ero Lolita

Considéré comme plus mature, le style ero lolita, ero étant dérivé de « erotic » garde la silhouette et l’élégance de la lolita tout en utilisant des matières dont seul le style a attrait : PVC, Cuir, etc …

Ero Loli

Kuro (noir) , shiro (blanc), aka (rouge) lolita

Il existe de nombreux type de lolita, par exemple, on peut classifier en fonction des types de couleurs que porte la lolita. Kuro lolita, en noir, shiro lolita en blanc, aka lolita en rouge.

( Et il y  encore pleins d’autres sous-sous genres …. ! )

Sondage :

[yop_poll id= »8″]

Le mouvement lolita pourrait être résumé par les paroles de François Amoretti dans son livre « Gothic lolita -princesse d’aujourd’hui-« :

« Être Lolita, c’est d’abord faire plaisir à la princesse qui est en soi. Mais encore? Une Lolita apporte toujours le plus grand soin à sa toilette. Elle aime la dentelle et les rubans, la bienséance et l’élégance. C’est une mode tout en sucre, mais qui peut revêtir des côtés sombres, parce que les rêves sont ainsi faits, et que les pommes empoisonnées y poussent au même titre que les fraises et les mûriers. »

 

 fait par Mélanie & Miyuki

Acheter des robes lolita

Voir aussi : Top 10 des personnages de Sanrio

Boutique-japon

About Melanie

A lire

26 jours au Japon, art sur sachet de thé par Ruby Silvious

L’ Art sur sachet de thé. Un nouveau concept de la peintre – designer Ruby …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *