Ponyo sur la Falaise

Ponyo sur la Falaise (2008)

Ce film a reçu des critiques élogieuses. C’est un film pour enfant bien moins sombre que les précédents de Miyazaki. Il a toutefois été parfois critiqué au Japon à cause de sa trop forte dramatisation et de la trop grande complexité des thèmes. Il a reçu également plusieurs récompenses : le prix Noburô Ôfuji lors du Prix du film Mainichi en 2009 ainsi que celui du meilleur film d’animation et de la meilleure musique aux Japan Academy Awards.

49622cac2ff25Synopsis

Fujimoto, un sorcier qui a abandonné le monde des humains pour vivre au fond des océans, fait des expériences avec l’ »eau de vie », un liquide qui renforce la faune marine. Il espère ainsi un jour bouleverser l’équilibre écologique et voir la mer, maltraitée par les hommes, reprendre sa prestance. L’aînée de ses filles, Brunehilde, petit poisson rouge de cinq ans à visage humain, profite d’un moment d’inattention de son père pour se glisser à travers un hublot du sous-marin et rejoindre la surface. Alors qu’elle découvre émerveillée la nature terrestre, elle voit au loin Sôsuke, un petit garçon de son âge vivant dans une maison sur une falaise, descendre dans la calanque avec son bateau jouet quand soudain, elle se retrouve coincée dans un pot de verre.

Alors que Sôsuke arrive au bord de l’eau, il remarque Brunehilde et décide le l’aider à sortir du bocal. Il se blesse en le brisant et le poisson en profite pour lécher le sang perlant de la coupure. Le jeune garçon rempli son seau d’eau et décide de cacher le poisson, qu’il a nommé Ponyo, à l’école. Pendant que Fujimoto fait tout pour récupérer sa fille, qu’il croit avoir été kidnappée. C’est lorsque que Ponyo provoque l’agitation dans une maison de retraite qu’il arrive à la récupérer sa fille en envoyant ses esprits marins submerger le petit garçon.

Alors que son père lui dresse un portrait peu flatteur des hommes, qui polluent les océans, Ponyo persiste à souhaiter avoir des mains et des pieds, et prend une forme hybride en se faisant pousser des bras et des jambes à trois doigts. Fujimoto comprend alors qu’elle a ingéré du sang humain, et utilise son pouvoir pour la ramener à sa forme initiale. Alors que le sorcier sort, Ponyo est libérée par ses sœurs de la bulle où elle était maintenue prisonnière, et fait repousser ses membres. Décidant de partir à la recherche de son ami, elle submerge le repaire de son père et libère l’énergie du puits d’ »eau de vie », ce qui lui permet d’achever sa transformation en petite fille. La voilà fin prête à rejoindre son ami Sôsuke !

Une belle histoire d’amitié entre un poisson rouge et un petit garçon.

Boutique-japon

About Sheya-chan

A lire

Illustration tranches de vie Dragon Ball

Dans la série tranches de vie Dragon Ball, c’est une illustratrice Hongroise, Mària Kmetz, qui s’illustre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *