Le tanuki géant et les serpents blancs

En face de la grande porte du temple Yanaka Ten-o, se trouvait un barbier, Hokkoshi Junto, qui était passionné par les oiseaux. Juno gardait une grande variété d’oiseaux avec lui, des petits et des plus imposants, dans une cage accolée à sa demeure. Récemment, quand il s’approchait pour les nourrir au matin, il avait remarqué qu’il en manquait, et qu’ils disparaissaient un à un. Quelqu’un devait sans doute les voler, se dit-il en première pensée. Ainsi, il décida un soir de rester caché pour attraper le voleur et le forcer à lui rendre les oiseaux qui lui avait été déjà pris.

Temple Tennoji par Hasui Kawase.

Après une nuit à attendre, personne ne se présenta. Si ce n’était pas l’acte d’un homme, ceci était au moins l’acte d’un vil chat ou bien d’un chien enragé se dit-il. Il s’était décidé à tuer l’animal si d’aventure il arrivait à le capturer, et qu’il le trouvait en train de se servir de ses précieux oiseaux comme nourriture.

Le cœur chargé, et remplit de ces pensées, Junto se décida à rentrer chez et à se mettre au lit. Il ne lui fallut pas longtemps pour s’endormir. Alors qu’il venait à l’instant de s’endormir, à quelques mètres de lui, à peine, se dressait, dans un kimono harmonieux, une élégante jeune fille d’à peine une vingtaine d’année. Elle s’adressa à Junto, qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait.

« Je suis le serpent blanc qui a vécu ici, dans la pagode à 5 étages du temple Yanaka Ten-O, et qui a protégé le district pendant plus de 100 ans. J’ai beaucoup de petits enfants qui vivent également dans le temple et qui protègent les gens. Mais récemment, un grand Tanuki est venu des montagnes Dokan, et a pris résidence dans le temple. Il s’est fait un festin de ma famille, de petits serpents blancs, et bientôt il viendra pour me dévorer également. Nous avons vécu en paix, en ce lieu, pendant plus de 100 ans, et notre peur de ce grand Tanuki est telle que nous n’avons pas de mot pour l’exprimer. Quand tous les bébés serpents seront devenus son repas, et qu’il en aura fini avec moi, il n’y aura plus de serpent blanc protecteur au temple Yanaka Ten-O. »

« Ma famille n’est pas la seule en péril. Ce grand Tanuki s’est également régalé de ces oiseaux que tu gardes précieusement. Il s’est échappé sans avoir été vu ni même aperçut. Ainsi, je viens à toi, dans tes rêves, pour te faire prendre conscience de celui qui est ton ennemi. Nous sommes incapables de nous défendre sans l’aide des humains. Si tu ne me crois pas, va donc dans le cimetière du temple au matin et tu trouveras les preuves de l’existence de ce tueur d’oiseau. Je t’en supplie, dépêche-toi de nous débarrasser de ce Tanuki diabolique. » 

Après cette vision, Junto ouvrit les yeux. Il se trouvait dans sa chambre, seul, et bien que croyant que ce n’était qu’un rêve, son étrangeté, le poussa à mener l’enquête sur les dire de la jeune femme.

Au matin, il se leva bien décidé à vérifier le cimetière du temple, et quel ne fût pas sa surprise lorsqu’il trouva devant ses yeux les preuves évidentes des méfaits du Tanuki. Les plumes et les os de ses magnifiques oiseaux étaient dispersés tout autour.

L’océan de doute qu’entourait ce rêve étrange n’était plus désormais une chimère. Il rassembla les hommes du coin, et tous partirent à la recherche du démoniaque Tanuki. Il ne fallut que peu de temps pour que ces derniers tombent sur le Tanuki, et l’exécution de la peine ne tarda pas à intervenir.

Ainsi, les serpents blancs purent continuer à protéger le temple Yanaka Ten-O comme il le faisait depuis plus de 100 ans, et comme ils le font encore aujourd’hui, et les oiseaux de Junko purent vivre une vie de félicité auprès d’un protecteur aimant.

Image  Hasui Kawase

Source : https://hyakumonogatari.com/2011/03/23/the-tanuki-and-the-white-snake/

 

Chaque semaine, un nouveau conte japonais est disponible sur le site du Japon. Retrouvez ces contes ici .
 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Shinal

A lire

La princesse Pivoine

Le conte de la princesse pivoine, Botan Hime en japonais, également connu sous le nom …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.