Récemment !

Que faire à Nagoya

Nagoya est la quatrième ville la plus peuplée du Japon. Pourtant, elle est souvent oubliée par les touristes, qui ne prennent pas le temps de s’arrêter pour la visiter. Elle a même été élue « ville la plus ennuyeuse du Japon » en 2016 par les japonais dans Japan Times. Néanmoins, cette ville mériterait qu’on lui accorde une journée car elle a beaucoup de choses à offrir !

Ôsu Kannon et Ôsu Kannon Shotengai

Construit à l’origine dans la préfecture de Gifu en l’an 1333, le temple Ôsu Kannon a été déplacé en 1612. Les bâtiments actuels ont été reconstruits en 1970 et abritent une statue en bois de la déesse de la miséricorde, Kannon, ainsi que la bibliothèque Shinpukuji où se trouve le plus ancien exemplaire rédigé à la main du Kojiki, un récit de l’histoire mythologique du Japon. La visite du temple se fait assez rapidement. A l’entrée donnant sur Ôsu shotengai, une de ses fameuses rues couvertes regroupant boutiques et restaurants, il est possible d’acheter des graines pour nourrir les pigeons ! Surement un des seuls endroit du monde où ces volatils sont les bienvenus. N’hésitez pas à aller vous promener dans la galerie couverte ! Vous y trouverez plus de 400 échoppes dont beaucoup de magasins spécialisés dans le manga, le cosplay, la J-Pop et l’électronique. Ce quartier est d’ailleurs souvent comparé à Akihabara et est le quartier « jeune » de la ville. C’est l’endroit parfait pour tester la streetfood japonaise : takoyaki, yakitori, taiyaki, etc. Il y en a pour tous les goûts !

Adresse : 2 Chome-21-47 Ōsu, Naka Ward, Nagoya, Aichi 460-0011, Japon

Horaires :

  • Temple : tous les jours de 6 à 19 heures
  • Ôsu shotengai : tous les jours entre 11 et 20 heures mais varie en fonction des magasins

Prix : gratuit

Site web : http://www.osu-kannon.jp/ (seulement disponible en japonais)

Château de Nagoya

Le château de Nagoya fut construit en 1614 mais il fait partie de ceux que la Seconde Guerre Mondiale n’a pas épargnés. Le château actuel est une réplique en béton datant de 1959. Au sommet du donjon se trouve deux kinshachi, des dauphins à tête de tigre en or, utilisés comme talismans pour prévenir des incendies. Même s’il a perdu son titre de trésor national après sa destruction le 14 mai 1945, il est considéré comme un site historique spécial et l’attraction phare de la ville. (Pour en savoir plus sur l’Histoire de ce château, n’hésitez pas à aller lire notre article sur le sujet.) 

Autour du château se trouve un grand jardin où il est possible d’admirer les sakura, cerisiers japonais, au printemps ainsi que les momiji, érables japonais en automne, qui donnent une couleur magnifique aux arbres du parc ! N’hésitez pas à vous balader dans les petites allées pour en profiter.

En ce moment, il est impossible de visiter le donjon car la ville a décidé de le rénover pour le refaire en bois, comme il était à l’époque. Il devrait être à nouveau ouvert au public en 2022. Pour compenser, des activités ont été mise en place afin de permettre au public d’en apprendre plus sur l’Histoire du château et aussi pour embellir le parc.

Adresse : 1-1 Honmaru, Naka Ward, Nagoya, Aichi 460-0031, Japon

Horaires : tous les jours de 9 heures à 16 heures 30.

Prix : 500 yens

Site web : https://www.nagoyajo.city.nagoya.jp/en/

Tôgan-ji et son Grand Bouddha

Ce temple bouddhiste fondé au XVIe siècle est perdu au milieu d’un quartier résidentiel. C’est probablement l’un des secrets les mieux gardés de la ville. Il abrite une statue de Bouddha en bronze vert vif de 10 mètres de haut, datant de 1987. Il est assis sur une base où sont représentés des éléphants, des cerfs, des paons et des dévots qui nous donnent l’impression d’être dans un autre pays. Entouré d’une forêt de bambou, le temple offre une ambiance vraiment atypique, qui nous fait nous sentir ailleurs. Il est possible d’entrer dans le bâtiment principal pour admirer son magnifique plafond en caisson peint ! Ce sanctuaire est dédié à la divinité indienne Sarasvati, ce qui explique cette ambiance si particulière. C’est la visite parfaite si vous voulez vous échapper du tumulte de la ville !

Adresse : 2 Chome-16 Yotsuyatori, Chikusa Ward, Nagoya, Aichi 464-0819, Japon

Horaires : accessible en tout temps

Prix : gratuit

Atsuta Jingu

Atsuta jingu est un complexe de sanctuaires fondé il y a plus de 1900 ans, lorsque le Kusanagi-no-tsurugi, un sabre coupeur d’herbe sacré, fut confié à la famille impériale par la déesse du Soleil Amaterasu-Omikami. Cette relique serait conservée dans le sanctuaire. Il est considéré comme le second sanctuaire le plus sacré du Japon.

C’est l’un des sanctuaires les plus populaires du Japon, avec 9 millions de visiteurs par an. Il n’est pas rare d’y croiser plusieurs couples de futurs mariés venus pour leur séance de photos en kimono de mariage traditionnel ainsi que des familles venant célébrer les cérémonies de passage d’âge de leurs enfants.

Atsuta Jingu est un grand sanctuaire composé de plusieurs bâtiments. Il est plaisant de s’y promener et de les découvrir au détour des chemins. A l’entrée se trouvent également un restaurant de kishimen, une spécialité de Nagoya, et un magasin de souvenir.

Adresse : 1 Chome-1-1 Jingu, Atsuta Ward, Nagoya, Aichi 456-8585, Japon

Horaires : accessible en tout temps

Prix : gratuit

Site web : http://www.atsutajingu.or.jp/en/intro/

Où manger

West House

Le West House est un petit restaurant de quartier dans l’arrondissement d’Imaike. C’est un endroit vraiment typique qui nous plonge au cœur de la vie quotidienne des locaux. Situé dans un ancien garage, les clients s’assoient autour d’une table en forme de U donnant vue sur la cuisine. Les habitués s’y rendent avant ou après le travail et donnent une impression d’une grande réunion d’anciens élèves. Aux premiers abords, on dirait que c’est un endroit inaccessible et trop privé pour que les touristes étrangers s’y aventurent mais détrompez-vous ! Les 2 propriétaires, Kyoko-san et Takao-san, se feront un plaisir de vous accueillir avec de grands sourires ! Appréciez l’ambiance chaleureuse et la décoration si particulière du café. Une expérience incroyable à ne pas rater. Kyoko-san se fera d’ailleurs un plaisir de parler avec vous en anglais. Commandez un Ogura toast, une tartine de an, pâte de haricots rouges sucrés, spécialité de Nagoya !

Adresse : 3 Chome-2-9 Imaike, Chikusa Ward, Nagoya, Aichi 464-0850, Japon

Yamamotoya Honten

Une autre des spécialités de Nagoya sont les Miso Nikomi Udon, des nouilles udon servies dans une soupe à base de Hatcho Miso, du miso rouge d’Okazaki dans la préfecture d’Aichi. Il a un goût très fort dû à son processus de production : il est fabriqué uniquement à partir de soja fermenté pendant au moins 2 ans. Un plat qui ne plaira pas à tout le monde en raison du fort goût de la soupe, mais qui mérite qu’on lui donne sa chance !

Le restaurant Yamamotoya d’origine se situait à Ôsu Shotengai mais n’existe malheureusement plus. Il était considéré comme le créateur des Miso Nikomi Udon tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Adresse : 3 Chome-12-19 Sakae, Naka Ward, Nagoya, Aichi 460-0008, Japon

Miya Kishimen

Dans le sanctuaire de Atsuta Jingu se trouve Miya Kishimen, un restaurant servant des kishimen, une sorte nouille de blé plates faites à la main. Elles sont assez semblables à des udon. C’est un plat typique de Nagoya ! Traditionnellement, les kishimen sont servies dans un bouillon chaud garni d’épinards, de galettes de poisson Kamabo, d’oignons verts et de flocons de bonite.

Attention, argent comptant uniquement !

Adresse : Japon, 〒456-8585 Aichi, Nagoya, Atsuta Ward, Jingu, 1 Chome−1−1 境内

Comme vous avez pu le constater à travers cet article, Nagoya est une ville qui mérite qu’on lui prête plus attention ! Temples, château, sanctuaires, c’est une ville qui a beaucoup à offrir. Alors si vous descendez sur Kyoto pendant votre voyage, pourquoi ne pas faire une petite halte à Nagoya ?

Si vous visitez Nagoya, n’hésitez pas à aller découvrir les villes voisines : Gifu et Inuyama

Galerie Photo

Ôsu Kannon
Takoyaki
Dango & Taiyaki
Ôsu Kannon
Parc du Château de Nagoya
Château de Nagoya
Château de Nagoya
Café West House
Tôgan-ji
Tôgan-ji
Tôgan-ji
Tôgan-ji
Tôgan-ji
Atsuta Jingu
Atsuta Jingu
Atsuta Jingu

Toutes les photos de l’article ont été prises par moi-même.

 
Otaku Level 10, le monde Otaku.

About Sheya-chan

Avatar

A lire

Le Sarubobo

Le sarubobo est une amulette japonaise connue dans la préfecture de Gifu, plus particulièrement dans …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.