Récemment !

Top 20 mangas les plus vendus de tous les temps.

Le Top 20 des mangas les plus vendus de tous les temps reprend les 20 meilleurs ventes de manga de tous les temps au Japon. Vous pouvez trouver le top 50 des ventes si vous avez plus de temps.

20. Captain Tsubasa

82 millions d’exemplaires.
 キャプテン翼
92 volumes [1981] 
  Yoichi Takahashi
Shueisha (Fr : J’ai lu – Glénat )

La série originale compte 37 volumes et fut éditée de 1981 à 1988. Avec les suites de la série Olive et Tom compte 92 volumes et continue d’être publiée aujourd’hui. En France, la série compte de nombreux fans. Elle conte l’histoire d’un jeune garçon extrêmement doué pour le football, Olivier Aton, qui progresse tout d’abord dans l’équipe de la New Team, celle de son école, avant de développer ses talents dans les sélections régionales et nationales.

Diffusé en France dans le « club Dorothée », la popularité de la série a entraîné de nombreuses adaptations vidéo-ludiques, principalement sur super famicom et reste jusqu’à aujourd’hui un monument de la geek-culture en France. 

Au Japon, 65 millions d’exemplaire de la série ont été vendu. 

Lire Captain Tsubasa

19. Sazae san

86 millions d’exemplaires.
サザエさん
45 volumes [1946-1974] 
Machiko Hasegawa
Asahi Shimbun

Sazae san est une des figures dessinée les plus connue et populaire au Japon. Sazae représente la ménagère moyenne, et avait surtout droit à son programme court, reprenant les planches de la BD original, tous les soirs à la télévision japonaise, cette version anime a d’ailleurs le record du monde de la série diffusé. Une véritable figure du manga au Japon, à la manière d’un Kochikame, qui n’a pas de considération à l’internationale.

Note : La mangaka a laissé sa collection personnelle au regard du public, vous pouvez visiter le lieu si vous vous rendez à Setagaya, Tokyo.

18. L’attaque des titans

86 millions d’exemplaires.
 進撃の巨人
26 volumes [2009] 
Hajime Isayama
Kodansha (Fr :Pika éditions )

Le nouveau chef d’oeuvre du manga, l’attaque des titans grimpe dans le classement à chaque nouveau volume paru. 2018 devrait être l’année de la consécration avec son entrée dans le top 20 des mangas les plus vendus de tout temps au Japon.

L’attaque des titans met en scène un combat entre une Humanité repliée entre des murs pour survivre aux attaques incessantes de « Titans » extrêmement puissant et vorace. Un titre XXL et apprécié à l’étranger où 10 millions de volume ce sont déjà écoulés. 

Voir l’attaque des titans en boutique.

Lire l’attaque des titans.

17. Les Enquêtes de Kindaichi

90 millions d’exemplaires.
金田一少年の事件簿
70 volumes [1992] 
Yōzaburō Kanari, Seimaru Amagi et Fumiya Satō
Kodansha (Fr : Tonkam (jusqu’au 22) )

Une histoire de détective, les japonais en sont friands, avec Kindaichi. Le héros est un paresseux, laxiste, doté d’un très large QI, étudiant presque raté, il se révèle un redoutable détective. Souvent entouré de cas extrême, multiple homicide, apparition surnaturelle, etc.., le manga se veut complexe dans la qualité des déductions, ce qui en a fait son succès.

Lire Kindaichi

 

16. Ippo

94 millions d’exemplaires.
 はじめの一歩
116 volumes [1989] 
George Morikawa
Kodansha (Fr : Kurokawa)

Hajime no Ippo, est un grand nom du manga moderne. Apprécié pour les valeurs de détermination et de travail qu’il transmet provenant de l’histoire personnelle d’Ippo Makunouchi, son héros.

Alors jeune lycéen frêle, il est un jour défendu par un ancien champion de boxe qui lui évite de se faire lyncher par ses camarades de classe. Il rejoint alors les cours de son protecteur pour devenir lui même un boxeur et s’acharne malgré les défaites et les coups durs. Un manga fleuve, 116 volumes, portant sur la boxe, l’abnégation et le « fighting spirit » que je n’ai pas encore l’occasion de lire mais qui m’a souvent été conseillé. 

Lire Hajime no Ippo

15. Touch

100 millions d’exemplaires.
タッチ
26 volumes [1981-1986] 
Mitsuru Adachi
Shogakukan (Fr : Glénat )

Touch fait parti des rares séries que je ne connaissais pas avant de retranscrire ce classement Manga. Après m’y être intéressé, Touch est un shojo / shonen qui prend place autour du thème du baseball, et d’une romance : les frères jumeaux Tatsuya et Kazuya, sont tout deux amoureux de leur voisine d’enfance Minami.

[spoil] Arrivé au lycée, Kazuya pour remplir sa parole donnée à Minami intègre l’équipe de baseball afin de devenir un joueur professionnel. Tatsuya ne souhaite pas s’interposer dans la vie de son frère et mène une vie un peu plus dissolue. Le matin de la finale, Kazuya est tué par un camion. Du désarroi son frère prend place dans l’équipe et tente d’achever le rêve de Kazuya pour lui. [/spoil]

Succès extrême , vainqueur du prix Shogakukan en 1983, Touch a été adapté depuis, en série d’animation, en drama et même en film en 2005. Il s’est vendu à plus de 100 millions d’exemplaires en seulement 26 volumes.

Lire Touch

14. Ken le survivant

100 millions d’exemplaires.
北斗の拳
27 volumes [1983 – 1988] 
  Tetsuo Hara et « Bronson »
Shueisha (Fr : )

 Hokuto no Ken est l’histoire violente du destin de Kenshiro, l’héritier de la technique martiale du Hokuto qui doit ramener la paix sur une terre post guerre nucléaire où seul la loi du plus fort règne. La violence de Hokuto no Ken, ainsi que la profondeur philosophique et esthétique de son histoire font du titre un des plus grands seinen de l’histoire du manga. Diffusé en son temps au club Dorothée, en version censuré, il jouit d’une certaine connaissance du public français.

Le monde déchiré de Kenshiro, et son propre monde également détruit par la perte de son amour Julia, volé par Shin qui le laisse pour mort. Alors que Raoh, sanguinaire frère ainé de Kenshiro fait régner la terreur en rassemblant une armée puissante qui pourrait lui faire devenir l’empereur sur terre.

Hokuto no Ken dépeint un monde de violence quotidienne, où la pitié n’existe pas et où l’on tue femme, enfant et homme pour se nourrir, ou pour s’amuser.

Un chef d’oeuvre dont on ne se lasse pas, sublimé par 5 OAV sorti entre 2008 et 2009 racontant l’histoire de chacun des personnages principaux et évoluant jusqu’à la fin de la série qui doivent faire parti de toutes les vidéothèques.

La série s’est vendu à 60 millions d’exemplaire au Japon. 

Lire Ken le survivant.

13. Doraemon

100 millions d’exemplaires.
ドラえもん
45 volumes [1969 – 1996] 
Fujiko Fujio
Shogakukan  (Fr : Kana )

Un autre monument de la culture Nippo-nippone manga, Doraemon. Si populaire au Japon qu’il fait de l’ombre à Hello Kitty en tant que personnage Kawaii. Au Japon, mais également à travers l’Asie, tout le monde connaît Doraemon.

Sans cesse convoité, il fut l’objet d’une collaboration avec Colette Paris l’an dernier, et il est désormais la tête d’affiche de l’implantation des Family Mart au Vietnam. En 2008, il fut désigné par le ministère des affaires étrangères comme premier ambassadeur anime du Japon. Une véritable icône culturelle, le personnage le plus connu des japonais.

La série manga traite de la vie d’un garçon, plutôt fragile, Nobita, souvent chahuté par ses camarades de classe, et amoureux de Shizuka. Un jour, un robot chat répondant au nom de Doraemon arrive pour l’aider à résoudre ses problèmes.

Il est envoyé vers Nobita par un de ses descendants qui lui souhaite une vie meilleure afin de pouvoir en bénéficier en retour. Pour cela, Doraemon dispose d’une multitude de gadgets. Cependant, chaque fois qu’il tente quelque chose les conséquences de son « aide » se révèlent désastreuses.

Une long-running série à partir de short strip dont on ne se lasse pas.

Lire Doraemon

12. Astro Boy

100 millions d’exemplaires.
鉄腕アトム
23 volumes [1952 – 1968] 
  Osamu Tezuka
Kobunsha / Kodansha (Fr : Glénat  – Kana )

 Merveille du manga,  Astro Boy garde une aura intacte jusqu’à aujourd’hui, 65 ans après son lancement. Dessiné par celui que l’on considère comme le précurseur du manga moderne, Osamu Tezuka, et qui apparaît comme un véritable maître de la pensée « manga » au Japon, Astro Boy se déroule dans un univers de science fiction moderne où robots et humains coexistent.

Victime de la perte de son fils, le professeur Tenma crée un robot à partir des émotions de ce dernier, ce sera Astro Boy. Déçu du résultat émotif qu’il obtient, il rejette le robot et le vend à un cirque avant que le ministère de la science ne le récupère. Astro Boy combat dès lors le crime avec ses capacités exceptionnelles.

En seulement 23 volumes, le titre a atteint les 100 millions de ventes.

Lire Astro Boy

11. Jojo’s Bizarre adventure

100 millions d’exemplaires.
ジョジョの奇妙な冒険
117 volumes [1986] 
  Hirohiko Araki
Shueisha (Fr : Tonkam)

Série toujours en cours après 31 années d’existence, elle traite de l’histoire de la famille Joestar qui est lié par d’étranges pouvoirs surnaturels. Bien que longue, la série est divisé en différentes histoires ( 8 actuellement ), ce qui évite sa redondance.

Chaque acte se déroulant dans différentes époques et mettant en scène un des descendants ou ascendants de la famille qui peuvent tous être surnommé « Jojo ».

Lire Jojo’s bizarre adventure

10. Bleach

120 millions d’exemplaires.
ブリーチ
74 volumes [2001-2016] 
Tite Kubo
Shueisha (Fr : Glénat)

Bleach fut un étonnant manga, et un impressionnant succès à ses débuts. 

Bleach raconte l’histoire d’un jeune étudiant Kurosagi Ichigo devenu un shinigami ( littéralement 死神 – « esprit-dieu 神 »; « mort-死 « ) , et combattant des Hollows, des créatures de destruction vengeresses qui apparaissent sur terre. 

Bleach fut apprécié pour son histoire, le caractère de ses personnages, et l’intérêt des combats. Un shonen particulièrement populaire, qui a tiré des jeux vidéos excellents, avec un faible pour les jeux PSP, et une série animé de top niveau, surtout lors de son premier arc, qui compte de très nombreux fans au Japon, comme en France. Un film est depuis sorti pour mettre en vie l’histoire des shinigami. 

Le titre s’est vendu à 90 millions d’exemplaire au Japon, preuve de sa grande popularité mondiale. 

Lire Bleach

9. Slam Dunk

121 millions d’exemplaires.
スラムダンク
31 volumes [1990 – 1996] 
Takehiko Inoue
Shueisha (Fr : )

Slam Dunk a été un monument du manga durant sa parution. Un délinquant particulièrement malchanceux en amour, Sakuragi, rencontre une fille qui le pousse à pratiquer le basketball.

D’abord pratiquant pour impressionner cette dernière, Sakuragi s’aperçoit de ses capacités physiques naturelles et de sa passion nouvelle pour ce sport. Rassemblant ce qu’il y a de possibilités, il forme la nouvelle équipe du lycée avec l’ambition nouvelle de gagner le championnat national.

L’incroyable qualité graphique de son dessinateur, Takehiko Inoue, le plus beau des mangaka, et son histoire romance-shonen sur fond de passion du sport, font de Slam Dunk, un des titres incontournables de l’histoire du manga.

Lire Slam Dunk

8. Oishinbo

130 millions d’exemplaires.
 美味しんぼ
111 volumes [1983] 
Tetsu Kariya et Akira Hanasaki
Shogakutan

On pourrait traduire le titre, jamais paru en France, par « le gourmet ». Manga en cours, en pause depuis 2014, qui à la japonaise se révèle surtout utile dans la vie quotidienne en expliquant des recettes de cuisine. Les japonais étant friand de cuisine, et vu qu’il soit normal au Japon d’expliquer des « choses utiles » en Manga.

Sans réel intérêt pour la japanime culture, mais intéressant de voir, pour les non-initiés, que le support du manga ne sert pas uniquement à raconter des histoires fictives.

Lire Oishinbo

 

7. Pokemon

150 millions d’exemplaires.
ポケットモンスター SPECIAL
52 volumes [1997] 
  Hidenori Kusaka
Shogakutan (Fr : Glénat – Kurokawa )

 Pokemon a investi le monde du manga, peu après que son destin vidéo-ludique se soit transformé en un phénomène avec peu de précédent.

De base un pokemon comme les autres, Pikachu est devenu une véritable icône kawaii plébiscité à toute âge. En 52 volumes, et 20 ans d’exploitation, Pocket Monster Special, abrégé en Pokémon, a vendu plus de 150 millions de manga au Japon. A cette allure, c’est le titre qui a le plus de chance d’atteindre le top 3 un jour.

Lire Pokemon

6. Kochira Katsushika-ku Kameari kōen-mae hashutsujo

157 millions d’exemplaires.
 こちら葛飾区亀有公園前派出所
200 volumes [1976 – 2016] 
  Osamu Akimoto
Shueisha

 « Kochikame » est un autre monument de la culture manga nippo-nippone mettant en scène un policier de quartier, Ryo, poursuivit par la malchance. Les japonais utilisent son image pour promouvoir le quartier du manga – l’auteur le veut un hommage à la vie dans la « ville basse ». Le personnage est si populaire qu’il a une statue dans Tokyo.

La base du manga se moque des tendances actuelles du Japon, il est donc connecté, et ne présente quasiment aucune violence, bien que le sujet soit la « police ». Dans Kochikame, c’est l’humour qui a toute son importance. 40 ans après sa mise en route, la série s’est terminé au volume 200, en 2016.

5. Golgo 13

200 millions d’exemplaires.
 
182 volumes [1968] 
  Takeo Saito
Shogakutan (Fr : Glénat (best of) )

Golgo 13 est le type même du manga interminable avec de très nombreuses ventes japonaises et quasiment inconnu à l’international.

Et pour cause, le grand déploiement de titres nippons dans le monde a lieu à la fin des années 80 et surtout dans les années 1990, bien trop tard pour ce titre qui a commencé sa carrière en 1968 au Japon (!) et qui après 182 volumes ne l’a toujours pas terminé ! Avec 200 millions d’exemplaires vendus au Japon, Golgo 13 est le premier Seinen du classement.

Il gagna le grand prix général de la Shogakutan en 1975. Le titre traite des activités d’un assassin discret, Togo, qui montre peu d’émotions. Crescendo dans la série ses activités lui doivent d’être sur la liste des hommes à abattre de nombreuses organisations criminelles et institutionnelles, qui donnent une double nécessité d’action à admirer dans la série. En dépits, du temps d’édition, Saito a déclaré que la série connaîtrait une fin et que celle-ci était déjà prête.

Lire le top 13 de l’auteur

4. Détective Conan

200 millions d’exemplaires.
名探偵コナン
95 volumes [1994] 
Gosho Aoyama
Shogakutan (Fr : Kana)

Qui aurait pu prédire un tel succès au regard de la couverture de l’épisode 1 de détective Conan, le chef d’oeuvre policier de Gosho Aoyama ?

Dans le manga, nous suivons Conan, un universitaire à l’école de police particulièrement doué pour résoudre les enquêtes criminelles. Empoisonné, il ressemble à un enfant, bien qu’il n’en soit pas un. Élève à l’école élémentaire, il y crée le Junior détective club.

Une série très populaire dans toute l’Asie qui ne donne que peu ses chiffres de vente alors que les 200 millions d’exemplaire vendus ont été comptabilisé dans le seul Japon, sous estimant certainement le chiffre total des ventes de la série.  

La fin de la série a été préparé par Aoyama comme il l’a révélé en 2007, mais il ne souhaite pas encore y mettre un terme.

Lire détective Conan

3. Naruto

235 millions d’exemplaires.
ナルト
72 volumes [1999-2014] 
Masashi Kishimoto
Shueisha (Fr : Kana )

Naruto raconte l’histoire de Naruto, réincarnation d’un Dieu renard sanguinaire aux nombreux pouvoirs. Longtemps rival de One Piece, le titre a finit par s’ essouffler pour se terminer par la naissance d’un nouveau chapitre : Boruto, le fils de Naruto. Phénomène de la culture manga, Naruto n’en reste pas moins un titre aux très nombreux fans et qui a entraîné des phénomènes peu courant, comme le tatouage représentatif de la série. 

Au Japon, Naruto a vendu 135 millions de copie. 

Lire Naruto

2. Dragon Ball

361 millions d’exemplaires.
 ドラゴンボール
42 volumes [1984-1995] – 7 volumes [2015]
  Akira Toriyama
Shueisha (Fr : Glénat)

Dragon Ball occupe la seconde place du classement des ventes de manga de l’histoire. Ultra populaire à travers le monde, la série a fait les beaux jours du « Club Dorothée » en France, et ce serait presqu’un affront que de raconter le synopsis de l’histoire de San Goku, ce jeune garçon venant d’une planète inconnu qui parcoure la terre à la recherche des boules de cristal qui permettent d’exaucer un souhait.

Combat épique, boule de feu, dépassement de soi, amitié, humour « Toriyamesque », Dragon Ball est un monument de la culture japanime. Terminé en 1995, la série a repris à l’été 2015 avec le nouvel opus Dragon Ball Super.

Au Japon seul, Dragon Ball s’est vendu à 157 millions d’exemplaire, ce qui le classe seulement à la 4e position des ventes au Japon. 

Lire Dragon Ball

1. ONE PIECE

445 millions d’exemplaires.
 ワンピース
90 volumes [1997] 
  Eichiro Oda
Shueisha (Fr : Glénat )

One Piece est sans compétition possible le manga le plus vendu de tous les temps. Au delà de l’histoire fleuve qui compte déjà 90 volumes, chaque nouveau volume bat des records de vente.

Extrêmement populaire au Japon, l’histoire aurait atteint, selon son auteur les 80%. 

Grâce à ce titre exceptionnel, Eichiro Oda est entré au panthéon des meilleurs mangaka, au même titre qu’Osamu Tezuka ou Akira Toriyama.

One Piece raconte l’aventure épique de Luffy Mugiwara, un jeune garçon qui n’a d’extraordinaire que le pouvoir d’être un homme caoutchouc. Désireux de devenir le « Roi des Pirates » et de trouver le « One Piece », un trésor que le défunt ancien roi des Pirates Gold D.Roger a laissé sur une île inconnu des cartes : Raftel.

Pour réussir son pari Luffy dispose de très nombreuses cartes. L’équipage hétérogène qu’il met petit à petit en place, tout d’abord, ses connexions familiales avec d’autres illustres personnages et ses capacités propres à dépasser ses aptitudes au combat, surtout. De nombreux volumes parus et un succès qui ne s’essouffle pas tant l’univers de One Piece est riche. Drôle, triste, prenant, épique, absurde, dantesque, génial, surprenant, les qualificatifs pour désigner le manga ne manque pas.

Certainement le meilleur shônen et une première place méritée.

One Piece est également le titre le plus vendu dans le seul Japon avec 360 millions de copie. 

Lire One Piece

Merchandising Gomugomuworld

Lire des mangas. 

Voir le top 50 

 
Boutique-japon

About Shinal

A lire

Musée Ghibli, « Let’s get lost together » !

Le Studio Ghibli est un studio d’animation japonais connus dans le monde entier ! Il est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer